Nous sommes le 19 Aoû 2019, 00:04

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Règles du forum


Bienvenue sur les forums MagnetoSynergie ! Avant tout, lisez "Clés pour une bonne utilisation des forums". Utilisez le forum adapté à votre sujet. Si votre sujet n'existe pas, faîtes-en part à l'administration des forums. Cet espace de liberté vous est proposé pour vos échanges techniques, culturels et philosophiques. Cette liberté s'arrête là où cela commence à nuire à autrui. Elle s'accompagne donc du devoir de respecter les autres utilisateurs. Les attaques personnelles et les querelles d'ego ne sont pas tolérées. La politique est proscrite des forums. La publicité est strictement interdite sur les forums. La non-observation de ces clauses impliquera le bannissement définitif de tous les forums, et cela sans préavis. Le français est une belle langue, ne la maltraitez pas. Correcteur de français - Conjugaison
Image



Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 18 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2
Auteur Message
 Sujet du message: Re: un moteur a induction ?
MessagePosté: 02 Sep 2014, 12:28 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Juil 2014, 15:30
Messages: 486
Après mur réflexion, j'ai conclu que la saturation magnétique viendrait empêcher d'obtenir plus d'énergie potentielle magnétique que l'énergie nécessaire a l'induction.

En gros si tu empiles un tas de 5000 aimants, ils ne vont pas attirer le métal plus fort qu'un nombre définit d'aimant, qui serait à la limite de la saturation magnétique.

En conclusion, pour pouvoir bénéficier de ta "tour d'aimants", il faudrait augmenter le volume du métal et donc il faudrait plus d'énergie pour le chauffer.

Par contre, je me pose toujours la question du gadolinium qui a une température de curie de 20° et une conductivité thermique de 10.6W par mètre kelvin.

Car si chauffer un métal avec une température de curie de 800° dans un environnement à 20° demandes beaucoup d'énergie, chauffer du gadolinium à 40° dans un environnement à 10° est à mon avis peu énergivore.

Sachant que le GD est un métal qui a une bonne susceptibilité magnétique c'est intéressant de voir à ce niveau l'énergie potentielle que pourraient fournir des aimants avec du GD dans un environnement à 10° puis de chauffer ce dernier et de comparer la facture énergétique du chauffage.

Mais j'imagine que là aussi on est sous un cop de 1.

il n'y a pas de mystère quoi que l'on fasse la thermodynamique nous rattrapes toujours.

Mais avec un four solaire pour chauffer le GD c'est jouable, on ne viole aucune loi de la thermodynamique, il faut juste voir ce que les aimants peuvent fournir comme travail avec du GD a ses températures.

regarder ce pdf a la page 14:
http://depot-e.uqtr.ca/1426/1/000125437.pdf

on voit clairement que l'on peut facilement augmenter considérablement la susceptibilité magnétique du GD avec par exemple une différence de température de 20° en dessous du point de curie et de 20° au dessus du point de curie.

A mon avis ont peut faire effectuer un travail a des aimants avec du GD dans cette plage de température, en chauffant puis en le refroidissant grâce a un frigo solaire et un four solaire, mais je n'est aucune idée du rendement possible.

Cordialement Katagena.

_________________
==============<"comment combler le vide du silence éternel de ces espaces infinis ?.">==============
Citation d' Aléxandre Astier.


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: un moteur a induction ?
MessagePosté: 07 Sep 2014, 00:19 
Hors ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Déc 2010, 17:28
Messages: 425
Exact, sauf à la stocker en quantité suffisante pour l'utiliser selon besoin, mais là encore ce n'est pas gagné !...

Pour vos projets, messieurs, il existe un merveilleux petit objet qui produit autant de froid que de chaud avec une efficacité redoutable : c'est le tube de Ranque.
Le jeune Ranque s'était aperçu qu'en faisant entrer de façon tangentielle de l'air comprimé dans un tube, il se produisait un vortex avec séparation des calories : une sortie chaude (très chaude, plus de 100°C) et une froide (très froide, genre -40°C).
Ce genre d'engin, sans aucune pièce mécanique en mouvement (si ce n'est une molette de réglage pour avoir plus ou moins de chaud -> donc de froid) est utilisé dans l'industrie, pour refroidir des armoires électriques ou des pièces en cours d'usinage.

Voir : http://fr.wikipedia.org/wiki/Tube_de_Ranque-Hilsch


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: un moteur a induction ?
MessagePosté: 07 Sep 2014, 11:47 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Juil 2014, 15:30
Messages: 486
Très intéressant, merci.

J'ai moi même utilisé se genre de système en usinage, et c'est assez efficaces en effet.

Par contre, le rendement est mauvais, et c'est bien dommage.

que dit wiki:

"Diverses utilisations de traitement des gaz ont été ou sont encore étudiées. Elles se heurtent toutes au faible rendement de l'ensemble compresseur et tube, de l'ordre de 0,10 alors que celui d'un réfrigérateur (le COP) atteint 10."

C'est pas très clair un réfrigérateur a un COP de 10 ? ^^.

_________________
==============<"comment combler le vide du silence éternel de ces espaces infinis ?.">==============
Citation d' Aléxandre Astier.


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: un moteur a induction ?
MessagePosté: 07 Sep 2014, 18:10 
Hors ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Déc 2010, 17:28
Messages: 425
Non, globalement le COP d'un réfrigérateur est autour de 1, bien piètre performance pour l'appareil électroménager le plus répandu. La conso des frigos en France, c'est 18 Milliards de kW/h par an.
Il suffirait d'améliorer un peu l'isolation des appareils, comme pour les frigos "tropicalisés" vendus aux DOM-TOM, d'utiliser sous la coque interne des MCP (matériaux à changement de phase) pour passer à un COP de 2,5, et donc d'économiser au moins 9 000 000 000 kW/h par an (9 Térawatt)... Rappelons qu'un réacteur nucléaire produit 7 à 8 TW par an !
Question : souhaite-t-on VRAIMENT faire des économies d'énergie dans ce pays ?????

Donc erreur sur Wiki, ki rêve un peu !

Mais c'est vrai que le rendement du pistolet à vortex n'est pas terrible. C'est juste qu'il est très adapté à des besoins très localisés de changement de température.


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: un moteur a induction ?
MessagePosté: 07 Sep 2014, 18:45 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Juil 2014, 15:30
Messages: 486
Oui, en tout cas merci pour ses informations, et dans ce pays, je crois que comme dans beaucoup d'autres, ont gaspillent à tout va et le pire c'est que les gens ne s'en aperçoivent même pas...

_________________
==============<"comment combler le vide du silence éternel de ces espaces infinis ?.">==============
Citation d' Aléxandre Astier.


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: un moteur a induction ?
MessagePosté: 07 Sep 2014, 23:04 
Hors ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Déc 2010, 17:28
Messages: 425
Voir d'urgence la solution du "froid magnétique" grâce au Gadolinium :
http://www.magnetosynergie.com/forum/viewtopic.php?f=40&t=1902


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: un moteur a induction ?
MessagePosté: 13 Sep 2014, 08:46 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 06 Mai 2012, 09:12
Messages: 503
Roy Suffer a écrit:
Voir d'urgence la solution du "froid magnétique" grâce au Gadolinium :
http://www.magnetosynergie.com/forum/viewtopic.php?f=40&t=1902


Oui, le Gado, c'est vraiment un cadeau pour l'humanité.

Et même si on peut faire de grosses réserves avec Roy sur le temps qu'il sera nécessaire pour l'introduire dans toutes les applications où il méritera d'être introduit, c'est quand même une formidable opportunité.
Et si on peut déplorer que le système politico économique consiste à dépenser plus pour montrer sa toutepuissance désinvolte au détriment des manants à qui l'on serre la ceinture, on aimerait que le pognon à dépenser soit dépensé dans ce genre de recherche si prometteuse.


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: un moteur a induction ?
MessagePosté: 16 Sep 2014, 10:46 
Hors ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Déc 2010, 17:28
Messages: 425
Ou qu'à l'inverse, ce qui est intéressant pour la masse des utilisateurs ne l'est pas forcément pour des entreprises telles que les fournisseurs d'électricité.
On peut nous donner des "jouets" comme les ampoules basse consommation car l'éclairage ne représente que 10% de la consommation d'un foyer (hors chauffage).
Mais le froid, c'est 25% de cette consommation, au bas mot et hors climatisation. Là, faut pas exagérer non plus !... Elle court à la ruine Madame Eudéheffe !!


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 18 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
POWERED_BY
Traduction par: phpBB-fr.com