Nous sommes le 23 Juil 2019, 09:12

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Règles du forum


Bienvenue sur les forums MagnetoSynergie ! Avant tout, lisez "Clés pour une bonne utilisation des forums". Utilisez le forum adapté à votre sujet. Si votre sujet n'existe pas, faîtes-en part à l'administration des forums. Cet espace de liberté vous est proposé pour vos échanges techniques, culturels et philosophiques. Cette liberté s'arrête là où cela commence à nuire à autrui. Elle s'accompagne donc du devoir de respecter les autres utilisateurs. Les attaques personnelles et les querelles d'ego ne sont pas tolérées. La politique est proscrite des forums. La publicité est strictement interdite sur les forums. La non-observation de ces clauses impliquera le bannissement définitif de tous les forums, et cela sans préavis. Le français est une belle langue, ne la maltraitez pas. Correcteur de français - Conjugaison
Image



Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 135 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 9, 10, 11, 12, 13, 14  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 20 Avr 2018, 15:08 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mar 2011, 12:22
Messages: 675
Je ne cherche pas à reboucler pour l'instant, je veux juste constater l'énergie mécanique nécessaire au mouvement primaire, c'est amplement suffisant pour commencer.

C'est sûr ça à l'air trop simple mais ça fonctionne, je vais continuer sur cette lancée car elle m'a l'air bonne. Je le dis et redis la perte minimum d'inductance est nécessaire pour bien réussir ce tour de mains.
Avec deux tores marque Iskra en série, du côté primaire respectivement j'ai 12 tours pour l'un 36 pour l'autre, au secondaire j'ai 330 tours pour l'un 1000 pour l'autre j'ai au max à 160 volts environs, j'arrive à obtenir une quinzaine de milliampères avec un condensateur en papier de 5 à 6 nanofarads, quand je met ma lampe led 6 watts elle arrive à s'allumer mais les mouvement de rotation de mon magnéto avec ma main n'est pour l'instant pas très régulier.
Je vais essayer de me procurer un tore nanocristalin car ils sont bien plus efficaces, là je trouve le résultat pas encore trop convaincant.

_________________
Mes initiales: P.C


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 21 Avr 2018, 10:24 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mar 2011, 12:22
Messages: 675
Je devrais être plus précis, en fait c'est le milliampèremètre qu'il faut, il a une grosse résistance mais se comporte d'une certaine façon comme une diode.
Une résistance qui n'en est pas vraiment une mais qui aide à conserver l'intégralité de l'inductance au circuit suivant.

_________________
Mes initiales: P.C


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 23 Avr 2018, 21:15 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mar 2011, 12:22
Messages: 675
Je me demande finalement si un ampèremètre à aiguille quel que soit sa valeur maximale a toujours un semi-conducteur parce que ce tout l'intérêt de ne pas réduire l'inductance sur l'autre circuit viens de là.

_________________
Mes initiales: P.C


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 24 Avr 2018, 09:04 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 06 Avr 2016, 10:09
Messages: 663
Bonjour,

En principe, un ampéremètre à aiguille (à l'ancienne) de type ferro-électrique est assimilable en courant alternatif à une self sur laquelle il y a normalement un shunt résistif en parallèle. Dans le cas d'une technologie magnéto-électrique, en alternatif il y a en plus un pont de diodes. (Il y a aussi une résistance d'amortissement du cadre en parallèle)
Dans la plupart des cas, on peut considérer l'ampéremètre comme un voltmètre shunté et donc comme une impédance pratiquement résistive si on respecte les conditions d'utilisation de l'appareil (fréquence max, forme d'onde ...)
Cdt


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 24 Avr 2018, 10:19 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mar 2011, 12:22
Messages: 675
Citation:
en alternatif il y a en plus un pont de diodes. (Il y a aussi une résistance d'amortissement du cadre en parallèle)


Ah voilà, c'est bien pour ça que l'inductance de mon secondaire n'a pas bougé d'un poil malgré la faible résistance ohmique de mon primaire en la voyant avec mon RLC mètre. :)
Sans ça même avec peu de tours au primaire, l'inductance baisse énormément au secondaire, que ce sois un tore ordinaire ou un nanocristalin.

_________________
Mes initiales: P.C


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 26 Avr 2018, 00:06 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mar 2011, 12:22
Messages: 675
J'ai réussi à bien réduire l'intensité au primaire, mais même avec un condensateur de petite capacité s'il n'y a pas de semi-conducteur au secondaire l'intensité augmente un petit peu au primaire, j'ai mis mon ampoule led 6 watts, pas d'augmentation au primaire pour une très bonne luminosité.

_________________
Mes initiales: P.C


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 26 Avr 2018, 19:03 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mar 2011, 12:22
Messages: 675
Il faudrait que je sache combien ça prend en Newton si je tourne aussi vite quand je produit 25 à 50 milliampère par rapport à quand j'en produit 250, parce que lorsque je ressens la difficulté j'ai quand même l'impression que ça tourne bien plus que 10 fois mieux à intensité plus petite, je me demande même si la force en Newton nécessaire ne serait pas le carré si l'on augmente l'intensité de deux fois.
Exemple, je tourne à une certaine vitesse et j'ai 100 milliampères pour 14 volts, ça me fais 1.4 watts pour une puissance mécanique de z x 0.04 mètre (rayon) x 30 rads
Maintenant, je tourne à la même vitesse mais j'ai 200 milliampères pour 14 volts, cela me fera 2.8 watts pour une puissance mécanique de z² x 0.04 x 30 rads.
En fait j'ai l'impression qu'à chaque doublage d'intensité il me faut 4 fois plus de Newtons, la différence de force nécessaire me semble tellement énorme pour seulement 250 milliampères de différence quand j'en viens à la pratique.

_________________
Mes initiales: P.C


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 27 Avr 2018, 08:45 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 06 Avr 2016, 10:09
Messages: 663
Bonjour,
ça ne me semble pas normal et si c'est bien le cas, c'est que les pertes augmentent sacrément !!! Regarde déjà si le tore ou l'alternateur chauffe ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 27 Avr 2018, 10:28 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mar 2011, 12:22
Messages: 675
Bof mon alternateur à environ 5 à 6 ohms de résistance, s'il y a 250 milliampères qui y retourne ça ne fait que 375 milliwatts, ce qui ne dégage pas une grande chaleur.
Non, je suis sûr que pour doubler l'énergie électrique produite il faut 4 fois plus de force, ce qui expliquerait les très faibles pourcentages de rendement.
Je crois que quel que soit le voltage , le même ampérage provoque la même difficulté de mouvement, et non moins difficile avec moins de résistance.
Sûr que le voltage ne change en rien la difficulté, avec un de mes petit moteurs électrique à bas voltage je ressens à peu près la même difficulté pour seulement 200 milliampères.

_________________
Mes initiales: P.C


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 28 Avr 2018, 09:52 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 06 Avr 2016, 10:09
Messages: 663
La résistance interne de 5 ou 6 Ohm de ton alternateur est une chose, mais il faut prendre aussi en compte les pertes dans le tore.

De toute façon :
1) les pertes par effet joule dues aux résistances des enroulements sont proportionelles au carré de l'intensité, mais si ça chauffe la résistance du fil augmente et c'est pire !!!

2) concernant les pertes fer, même si elles sont faibles, elles sont à peu près proportionnelles au carré de la fréquence. Pour augmenter ton courant tu es obligé de tourner plus vite la manivelle, donc tu augmentes la fréquence et également les pertes fer.

Alors au final, oui pour doubler le courant entre la réaction d'induit et les diverses pertes, c'est normal qu'il faut forcer au moins 4 fois plus !!! :evil:

(Evidemment si tu arrives à "éviter" la réaction d'induit, là ça serait différent)

*** Pour "apprécier" les pertes fer, se sont celles que l'on ressent à vide pour une certaine vitesse, c'est à dire sans consommation, mais elles sont "mélangées" avec les pertes par frottement.


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 135 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 9, 10, 11, 12, 13, 14  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
POWERED_BY
Traduction par: phpBB-fr.com