Nous sommes le 19 Nov 2019, 14:26

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Règles du forum


Bienvenue sur les forums MagnetoSynergie ! Avant tout, lisez "Clés pour une bonne utilisation des forums". Utilisez le forum adapté à votre sujet. Si votre sujet n'existe pas, faîtes-en part à l'administration des forums. Cet espace de liberté vous est proposé pour vos échanges techniques, culturels et philosophiques. Cette liberté s'arrête là où cela commence à nuire à autrui. Elle s'accompagne donc du devoir de respecter les autres utilisateurs. Les attaques personnelles et les querelles d'ego ne sont pas tolérées. La politique est proscrite des forums. La publicité est strictement interdite sur les forums. La non-observation de ces clauses impliquera le bannissement définitif de tous les forums, et cela sans préavis. Le français est une belle langue, ne la maltraitez pas. Correcteur de français - Conjugaison
Image



Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 143 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 11, 12, 13, 14, 15  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 16 Déc 2018, 18:10 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 06 Avr 2016, 10:09
Messages: 677
Pour étayer ce que je disais plus haut sur ma pompe de chauffage

*** Ancienne pompe qui datait de 20 ans (sans doute à moteur asynchrone) --> consommation 56 à 104 W suivant la vitesse.

*** Nouvelle pompe "intelligente" plus légère et compacte (sans doute à moteur à impulsion) prévu pour remplacer l'ancienne pompe --> 5 à 27 W suivant les modes de fonctionnement.

La nouvelle pompe est en moyenne 7 fois plus efficace !!! Etonnant non ?
Bon maintenant je ne crois pas qu'elle durera 20 ans :lol:


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 01 Mar 2019, 14:54 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 06 Avr 2016, 10:09
Messages: 677
Bonjour,

Pour en revenir aux super-chargeurs modernes ne délivrant que 4 A et pouvant charger une batterie de 70 Ah en seulement 12 h (alors que normalement il en faudrait 17 h) je pense qu'en fait l'astuce est de savoir à partir de quand décrête t'on que la batterie est déchargée ?

Par exemple, si la batterie est dite déchargée à seulement à 70% de sa pleine capacité (100% c'est interdit et même on ne doit pas décharger à plus de 75% sous peine d'endommagement) à ce moment les données collent et il n'y a plus de miracle.

70% de 70 Ah = 49 Ah et si le chargeur délivre en gros 4 A pendant 12 h on retrouve à peu près nos billes (4 x 12= 48 Ah)
Bien qu'il n'y ait à priori pas de miracle, il n'empèche que l'on obtient le même résultat en moins de temps (12 h au lieu de 17 h avec les anciens modèles de chargeur en 4 A).

En fait, ces nouveaux chargeurs gèrent un courant pulsé en fonction du niveau de charge de la batterie, ce qui permet d'éviter tout échauffement et génération de bulles. Ainsi la charge est nettemment plus efficace.
De plus il y a une fonction automatique de désulfatage en cas de besoin.
(non je n'ai pas d'actions sur ce type de matériel) :lol:


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 22 Juin 2019, 10:02 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mar 2011, 12:22
Messages: 680
Il semblerais qu'un circuit qui ai plus d'impédance capacitive que d'impédance inductive ne limite finalement plus le maximum de voltage et n'ai pas de désavantage sur son ampérage pour le circuit suivant en mettant des séries de transformateurs (série sur les deux circuits) ayant le même ratio de tours.

Je m'explique, normalement même en ajoutant des séries de transformateurs ayant le même ratio de tours primaire/secondaire en série il est impossible de dépasser ce maximum sans réduire l'intensité, mais apparemment cette limite disparait sur le circuit suivant si le circuit précédent a une impédance capacitive supérieur à l'impédance inductive, ça n'a apparemment aucune répercussion sur l'intensité, je vais tenter de confirmer en continuant dans ce sens mais ça a l'air d'être ça. :D

Sur le circuit dont l'impédance capacitive est assez grande mais quand même assez rapprochée de la fréquence de résonance, des transformateurs toriques (ou simple transfo) en série ayant le même nombre de tours à leur primaires, le circuit qui recevra le courant pourra avoir les secondaires en parallèle ce qui permettra logiquement d'avoir de plus en plus d'intensité tout en ayant le voltage d'un seul de ces transfos en série.

_________________
Mes initiales: P.C


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 04 Juil 2019, 21:15 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mar 2011, 12:22
Messages: 680
Oui donc voilà, depuis j'ai vérifié revérifié c'est bien de l'énergie qui s'additionne à celle déjà présente au primaire, seulement voilà, plus le voltage du circuit ayant le condensateur est élevé plus l'ampérage de cet ajout d'énergie devient grand, là je me suis mis environ 500 volts d'entrée et avec un transformateur torique pour le circuit suivant pour un rapport de 1500 tour (circuit avec condo) et 50 (circuit suivant) l'ampérage reste assez faible il faut quand même pas mal de résistance pour obtenir tout juste le voltage indiqué à vide.

Je devrais toujours vérifier si je peux avoir autant de voltage que je veux en mettant des transfo en série à chaque fois mais je ne pense pas qu'il y ait de limite, à moins que des condensateurs en série et parallèle pour ainsi obtenir la même quantité de farad le permette de plus en plus.

Il faut vraiment tout vérifier c'est nécessaire.

_________________
Mes initiales: P.C


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 11 Juil 2019, 09:16 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mar 2011, 12:22
Messages: 680
Bon, et bien il y a un truc, c'est qu'il ne faut pas dépasser soit une certaine inductance soit une certaine capacité sous peine que le voltage redevienne le voltage qu'il est ordinairement, cela se produit lorsque l'aiguille de l'ampèremètre analogique retombe.
Je pense que ce doit être dû au fait qu'il n'y ait pas assez de tension de claquage, je devrais approfondir ce fait.

_________________
Mes initiales: P.C


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 07 Aoû 2019, 13:04 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mar 2011, 12:22
Messages: 680
Voici en image un aperçu de ce que j'ai fais:
Image
Alors voilà, pur pouvoir avoir de plus en plus de voltage dans mon quatrième circuit il faut que le 3ème reste en résonance ,plus il y a d'inductance plus je dois diminuer la capacité.
J'ai essayé d'enrouler 10 tores en un seul bloc avec à peu près le même nombre qu'un seul pour le quatrième circuit seulement il s'avère moins bon qu'avec un seul, de plus avec la même quantité de tours enroulés sur un clou il y a moins d'intensité qui passe, j'ai aussi essayé avec un transfo, apparemment c'est aussi moins bien.
Le mieux c'est avec un seul tore à chaque fois, 1500 tours pour le troisième circuit, 10 pour le quatrième circuit , au quatrième circuit j'obtiens environ 1.2 volts à 1.5 volts pour 200 milliampère environ avec l'aiguille plus vers la gauche que si je tournais à vide, à vide l'aiguille au primaire de l'ampérage est à environ 55 milliampères.
Alors que je n'ai obtenu au max que 8 milliampères sur le clou au quatrième circuit en ayant exactement le même nombre de tours respectivement, le tore fait mieux.
Ce qu'il y a c'est que quand le circuit 4 est bouclé, qu'il a peu de résistance il réduit fortement la valeur de l'inductance du tore ce qui je pense permet d'avoir plus d'ampérage alors que 1500 tours sur un clou ne doit pas le réduire beaucoup, il me semble que c'est surtout à cause de la perte faible de l'inductance (cas des transfos) que je n'ai pas assez d'ampérage au quatrième circuit.

_________________
Mes initiales: P.C


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 15 Aoû 2019, 20:46 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mar 2011, 12:22
Messages: 680
Il faut être assez précis entre l'inductance et la capacité si l'on veut de plus en plus de voltage en ajoutant à chaque fois un tore pour le quatrième circuit, sinon trop d'inductance ou de capacité, surtout de capacité) le voltage baissera à son maximum ordinaire, par contre comme je le disais plus haut l'ampérage n'est pas très élevé, je m'aperçois bien qu'en court-circuit ce n'est pas l'ampérage de ce voltage (mon voltage max actuel pour 1500/10 est d'environ 1.2 volts), cette valeur (plus grande) appartient plutôt au voltage ordinaire parce qu'en y mettant une petite ampoule le voltage ne grimpe pas à la hauteur du voltage visible à vide, par contre avec de la résistance pure juste comme il faut cette valeur est atteinte car voltage sera toujours égal à intensité fois résistance.

_________________
Mes initiales: P.C


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 18 Aoû 2019, 15:37 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mar 2011, 12:22
Messages: 680
Enfin, ça y est je viens de comprendre qu'il faut au moins 1 circuit qui ait une résistance et une inductance minable.
En fait j'ai refais ceci:
1er circuit = celui qui produit l'énergie
2ème circuit = celui qui limite le retour de l'énergie vers le premier circuit
3ème circuit = celui qui a justement le moins possible d'inductance et de résistance pour faire passer le maximum d'intensité
4ème circuit = le circuit résonant, c'est celui-ci qui inverse le courant car en regardant par rapport au circuit précédant à l'aide d'un ampèremètre à aiguille, l'aiguille de l'ampérage se réduit puis augmente selon la vitesse de moulinage de manivelle et la quantité plus ou moins élevée de l'inductance et/ou de la capacité
5ème circuit = celui-ci c'est celui où l'on récolte l'énergie produite
Si je comprends bien lorsque je fais juste le premier circuit produisant l'énergie puis comme second le circuit résonant, l'intensité se limite à une certaine quantité qui ne peut être dépassée car l'inductance du circuit primaire du transformateur torique n'y est pas totalement réduite, l'augmentation de l'intensité réduit l'inductance mais pas complètement, il est donc apparemment nécessaire d'avoir au moins un circuit avant le résonant qui soit à la fois aussi faible en résistance qu'en inductance, de plus pour ne pas avoir à forcer comme un dingue (car plus d'intensité dans le circuit produisant l'énergie égal plus de difficulté à faire tourner la manivelle), il faut aussi un circuit qui limite le retour de courant vers le primaire. Oui, un circuit résonant dont l'aiguille remonte après avoir descendu est un courant qui retourne au primaire.
Il faut donc au total 5 circuits pour faire fonctionner mon bouzin, je fais ça petit à petit et je vous informe du nouveau.

_________________
Mes initiales: P.C


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 26 Aoû 2019, 13:26 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mar 2011, 12:22
Messages: 680
Bon, en attendant j'ai fais une vidéo, la voici:
phpBB [video]

C'est finalement de cette façon que je compte faire mon travail, la vidéo n'est pas de très bonne qualité mais tant que je donne les explications de mon schéma...

_________________
Mes initiales: P.C


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 30 Aoû 2019, 23:10 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mar 2011, 12:22
Messages: 680
J'en reviens au fait que de plus en plus de tores de ferrites en série produit de plus en plus de voltage, en fait je pensais que pour avoir de plus en plus de voltage il fallait de moins en moins de capacité, mais non il en faut en fait de plus en plus (de capacité), mettre de plus en plus de tores en série pour la même capacité produit un décalage de voltage en augmentant la vitesse de rotation, en fait le voltage descend et remonte un peu, si l'on met moins de capacité le décalage sera plus élevé, si on en met plus il y aura moins de décalage ou pas du tout. On dirait que l'inductance est pour le voltage et la capacité pour l'ampérage car le second est fait surtout pour retenir des charge, s'il n'y a pas assez de capacité pour retenir les charges qui sont produits dans les tores ce décale ce produit, il y a la rigidité diélectrique mais en en mettant deux en série ça ne le fait pas, donc ce que je vais faire, je continuer ce que je fais et je verrais.


---------------------------------
Eeeeeeeeeeeet non, il semblerait que ce soit bien la rigidité diélectrique ou plus précisément la tension de claquage qui soit à l'origine de l'aiguille de l'ampérage se ramenant instantanément à une autre valeur, en effet une capacité ne pouvant pas supporter une quantité de charge plus grande que ce qu'elle peut la retient sous forme de voltage, chaque capacité a une limite de voltage, la capacité retient une certaine quantité d'énergie reliée à son équation E=V²xC/2 (voltage max égal distance entre les deux plaques en mm x rigidité diélectrique du matériaux utilisé entre).
Le film alimentaire que j'utilise a une très faible épaisseur de couche, pas étonnant que je remarque mon aiguille tilter.

_________________
Mes initiales: P.C


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 143 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 11, 12, 13, 14, 15  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
POWERED_BY
Traduction par: phpBB-fr.com