Nous sommes le 24 Sep 2017, 21:23

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Règles du forum


Bienvenue sur les forums MagnetoSynergie ! Avant tout, lisez "Clés pour une bonne utilisation des forums". Utilisez le forum adapté à votre sujet. Si votre sujet n'existe pas, faîtes-en part à l'administration des forums. Cet espace de liberté vous est proposé pour vos échanges techniques, culturels et philosophiques. Cette liberté s'arrête là où cela commence à nuire à autrui. Elle s'accompagne donc du devoir de respecter les autres utilisateurs. La politique est proscrite des forums. La publicité est strictement interdite sur les forums. La non-observation de ces clauses impliquera le bannissement définitif de tous les forums, et cela sans préavis. Le français est une belle langue, ne la maltraitez pas. Correcteur de français - Conjugaison
Image



Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 messages ] 
Auteur Message
MessagePosté: 21 Jan 2012, 11:46 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Déc 2010, 16:29
Messages: 475
Localisation: The Lost Gardens of Apollo
Dès jeudi soir après l'annonce de la fermeture de MegaUpload par les autorités américaines, les Anonymous ont attaqué certaines cibles symboliques en représailles.
Ce n'est pas une première, mais cette fois une cyberguerre a commencé.

C'est sûr, il y aura un avant et un après MegaUpload. Non pas pour le piratage, qui trouvera refuge ailleurs comme il l'a toujours fait depuis la fermeture de Napster en 2001. Non pas pour l'offre légale, pour laquelle les ayants droit trouveront toujours des prétextes à ne pas en favoriser le développement. Mais pour la traduction des rapports de force sur Internet entre les pouvoirs publics et les internautes.

Image

En s'attaquant à MegaUpload, ça n'est pas seulement un site utilisé par les internautes pour accéder à des contenus illicites qui est visé par une procédure judiciaire. C'est l'un des tous premiers sites les plus visités au monde qui est brutalement fermé pour l'ensemble du globe par les autorités américaines, alors-même que l'ensemble des protagonistes arrêtés et mis en examen n'ont aucun rapport avec les Etats-Unis et sa législation. Et alors-même que beaucoup d'utilisateurs, certes très certainement minoritaires, utilisaient les services de MegaUpload pour stocker des contenus personnels ou professionnels auxquels ils ne peuvent plus aujourd'hui accéder.

L'affaire MegaUpload fera prendre conscience du pouvoir immense qu'ont les autorités sur le moindre site internet dont ils peuvent provoquer la mort du jour au lendemain, en saisissant ses serveurs et ses noms de domaine. C'est aujourd'hui MegaUpload, mais chacun sent bien qu'un tabou est tombé et que d'autres sites pourront suivre et suivront.

Menée au lendemain du blackout contre la loi SOPA, l'opération ressemble déjà à la goutte d'eau qui provoquera une véritable cyberguerre civile mondiale entre internautes activistes qui se sentent de plus en plus censurés sur l'internet qu'ils ont fondé, et les pouvoirs publics qui veulent préserver une certaine conception de l'ordre public. Il n'est pas surprenant que dès l'annonce de la fermeture de MegaUpload par le FBI, les Anonymous se sont mis en action avec virulence pour attaquer et mettre à bas certains des sites les plus symboliques, devenus immédiatement inaccessibles :

- Justice.gov
- RIAA.org
- MPAA.org
- UniversalMusic.com
- Hadopi.fr

Il est à parier que cette liste n'est qu'un début et que les attaques durent longtemps. Ça n'est pas seulement MegaUpload et ses dirigeants qui ont été visés, mais ses centaines de millions d'utilisateurs, parmi lesquels se trouvent nombre des plus actifs dans la protection de la liberté d'expression. Sur Facebook, la page du FBI est prise d'assaut par des internautes aux cris de "Free MegaUpload" ("libérez MegaUpload"), et les actions vont se multiplier.

Vouloir faire respecter l'ordre public sur Internet est on ne peut plus normal de la part des autorités légales. Mais nous sommes convaincus à Numerama que l'ordre public ne sera rétabli en matière de droits d'auteur que s'il y a enfin un retour de balancier qui permette de redonner sa légitimité au droit d'auteur.

Le droit d'auteur ne peut être respecté par l'oppression et la contrainte. Il doit l'être par l'acceptation. C'est tout l'enjeu des années qui viennent. Depuis 10 ans chaque "victoire" contre le piratage n'a fait que générer du piratage plus efficace encore. Rien ne dit ce soir que MegaUpload fera exception. Nous faisons même le pari du contraire.

Le site était fréquenté plus de 50 millions de visiteurs par jour, et comptait pour 4 % du trafic mondial.

Source: N u m e r a m a


Documentaire: La fin de Megaupload


Image

_________________
Mercuriel Jewell - http://www.magnetosynergie.com


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Mega Sync : Renaissance
MessagePosté: 23 Déc 2015, 12:12 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Déc 2010, 16:29
Messages: 475
Localisation: The Lost Gardens of Apollo
Image
Kim Dotcom, le fondateur de Megaupload

Depuis quatre ans, le département américain de la justice et le FBI ont pris la décision d’arrêter Megaupload en s’attaquant à Kim Dotcom, son créateur.
C’est un Allemand d’origine de 41 ans – son vrai nom est Kim Schmitz – qui a créé Megaupload en 2005, le site a été fermé le 19 janvier 2012 par la justice des États-Unis.
Depuis la fermeture du site, Kim Dotcom a relancé « Mega », un site cette fois-ci « indestructible » selon ses dires, avec du « chiffrement à la volée ».
En janvier dernier, il a d’ailleurs lancé MegaChat, une messagerie instantanée qui fait place à la sécurité des données.

Le 31 décembre dernier, Mega Limited a lancé une application sur le Play Store. Nouvelle ? Pas totalement. Il s’agit d’une version neuve et redessinée de l’application Mega, qui sert à stocker et gérer des fichiers et dossiers en ligne. Cet hébergeur, dont vous reconnaissez la marque puisque son fondateur, Kim Dotcom, a souvent fait l’actualité, se veut un service très sécurisé. Pour cela, il utilise un système très à la mode où la clé de chiffrement ne transite pas par le serveur, mais uniquement par les appareils utilisés. Il met gratuitement 50 Go d’espace de stockage à disposition de chaque utilisateur.

En à peine quinze jours, l’application a été téléchargée entre 100 et 500 000 fois. C’est déjà beaucoup, et la version précédente avait atteint entre 5 et 10 millions de téléchargements. Elle est pour l’instant très bien vue par les premiers utilisateurs, qui lui octroient une note de 4,4/5. Évidemment, elle est encore au stade de bêta et n’est pas exempte de bugs ou d’idées mal gérées, mais si vous voulez tester un nouveau service de ce type, c’est peut-être l’occasion.
Mega Limited va également bientôt sortir une application qui pourrait bien faire de l’ombre à Skype. Il s’agit d’une plateforme de vidéo et de chat, qui permettra même du transfert de fichiers à haute vitesse.


Source et article complet

Mega Sync pour Windows
Mega Sync pour Android

_________________
Mercuriel Jewell - http://www.magnetosynergie.com


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
POWERED_BY
Traduction par: phpBB-fr.com