Nous sommes le 12 Nov 2019, 03:32

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Règles du forum


Bienvenue sur les forums MagnetoSynergie ! Avant tout, lisez "Clés pour une bonne utilisation des forums". Utilisez le forum adapté à votre sujet. Si votre sujet n'existe pas, faîtes-en part à l'administration des forums. Cet espace de liberté vous est proposé pour vos échanges techniques, culturels et philosophiques. Cette liberté s'arrête là où cela commence à nuire à autrui. Elle s'accompagne donc du devoir de respecter les autres utilisateurs. Les attaques personnelles et les querelles d'ego ne sont pas tolérées. La politique est proscrite des forums. La publicité est strictement interdite sur les forums. La non-observation de ces clauses impliquera le bannissement définitif de tous les forums, et cela sans préavis. Le français est une belle langue, ne la maltraitez pas. Correcteur de français - Conjugaison
Image



Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Un brevet introuvable.
MessagePosté: 30 Juil 2015, 09:31 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Juil 2014, 15:30
Messages: 491
Bonjour, j'ai un doute sur un principe, et besoins de vos lumières sur ce croquis que j'ais fait de mémoire selon un brevet que je ne parviens plus a retrouver:

Image

NOTE1:
L'aimant du haut = aimant A
L'aimant du bas = aimant B

NOTE2:
Le stator, composé d'une piste d'aimants tous orientés de la même façon, est bien évidement fixe et non relier au disque.

NOTE3:
La tige est rigide sur la partie qui sert a transmettre la force de répulsion jusqu'au levier.

_________________
==============<"comment combler le vide du silence éternel de ces espaces infinis ?.">==============
Citation d' Aléxandre Astier.


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Un brevet introuvable.
MessagePosté: 30 Juil 2015, 10:29 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juin 2014, 18:46
Messages: 549
il faudrait voir ce qu'il ce passe en fonctionnement ,mais on a toujours ce passage d'un aimant a l'autre avec la répulsion qui s'opère aussi a l'approche de l'aimant suivant qui annule la continuité du cycle .a+


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Un brevet introuvable.
MessagePosté: 13 Aoû 2015, 18:16 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Juil 2014, 15:30
Messages: 491
Oui c'est vrais, mais dans le brevet, je me souviens a présent qu'en fait c'est en attraction, le croquis est faux, et le stator est un seul aimant en un bloc, alors que la tige est juste ferromagnétique il n'y a pas d'aimant sur la tige, en gros la force d'attraction est constante, et c'est comme ci "quelq'un" tirer en permanence sur la tige, alors que cette derniére fait appuis sur le rotor et sert de levier.

Et cette force est transmise par le levier au disque, la le croquis est totalement faux, en effet.

Vraiment du mal a m'en souvenir je sait que l'auteur s'appelais monier ou meunier ou quelque chose comme ça.

D'un autre coter sa parait trop facile, a mon avis encore un fake mais bon c'est intéréssant l'idée de transmettre la force sur un levier qui tourne avec le rotor et donc reste constante car finalement toujours a la même distance de l'aimant.

_________________
==============<"comment combler le vide du silence éternel de ces espaces infinis ?.">==============
Citation d' Aléxandre Astier.


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Un brevet introuvable.
MessagePosté: 13 Aoû 2015, 19:23 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juin 2014, 18:46
Messages: 549
Bonsoir a tous, j'ai trouvé pas mal d'ingénieurs au nom de Monnier ,et je suis tombé sur un certain mickael Lallart qui a fait des recherches récemment sur la récupération d'énergie , assez compliquées mais intéressantes .a+


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Un brevet introuvable.
MessagePosté: 15 Nov 2015, 12:03 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Juil 2014, 15:30
Messages: 491
Bonjour, je trouve cette configuration intéressante:

Image

Il faut noter que le disque noir est monté sur roulement, et que le disque orange lui est fixe, ainsi que les aimants au centre, qui servent en fait de stator.

Le principe est de faire levier sur le disque orange pour donner du couple au disque noir, notre levier glisse donc sur le disque orange, mais reste toujours dans l'axe, et a la même distance des aimants.

On se rend compte immédiatement que l'angle de la force qui tire sur le levier n'est pas optimal puisqu'il devrait être à 90°, mais c'est impossible car sinon il serait dans le même axe que le point d'appui et la somme des forces seraient totalement nuls.

Alors que là, on voit bien que la force sur le disque ne sera pas nul, mais fortement diminuer, alors, évidemment en mécanique statique il y a parfois des surprises, et il est fort probable que le tout reste parfaitement immobile, mais je ne trouve aucun autre moyen pour utiliser la force d'un aimant en gardant toujours la même distance.

Voici un récapitulatif du principe d'un levier quand la force appliquée n'est pas à 90°:

http://www.ecligne.net/mecanique/3_stat ... cours.html

Je pense que c'est un truc à creuser, ou tout au moins à étudier.

"il faudrait voir ce qui se passe en fonctionnement, mais on a toujours ce passage d'un aimant à l'autre avec la répulsion qui s'opère aussi à l'approche de l'aimant suivant qui annule la continuité du cycle."

J'ai trouvé une solution pour sa Mr bidule, il suffit que l'aimant du levier soit entre les deux pôles d'une pile d'aimant disque (orientés nord sud sur les face), et l'attraction ou la répulsion devient pratiquement constante sur la tranche d'un aimant disque orienté de la même façon.

Qu'en pensez vous ?.

Cordialement.

_________________
==============<"comment combler le vide du silence éternel de ces espaces infinis ?.">==============
Citation d' Aléxandre Astier.


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Un brevet introuvable.
MessagePosté: 15 Nov 2015, 12:37 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juin 2014, 18:46
Messages: 549
Pour moi dans le deuxième croquis il n'y pas de mouvement on peut en changeant les points d'axes y parvenir mais pour qu'il y est un mouvement utile il faut un mouvent initial et c'est le rapprochement des deux aimants ,sans ce rapprochement pas de mouvement et par la suite il faut écarter les aimants pour recommencer......un croquis serait bien pour la solution .a+


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Un brevet introuvable.
MessagePosté: 15 Nov 2015, 13:29 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Juil 2014, 15:30
Messages: 491
En effet, normalement pas de mouvement, pas d'énergie.

C'est une des bases de la physique, et c'est probablement le cas ici, surement que la force transmise au disque l'est également au roulement qui devient alors une sorte de pivot, et donc c'est comme tirer sur les branches d'un "U" si c'est dans le même axe pas de levier, car les forces s'annulent.

Je vais tout de même y jeter un coup d'oeil si je retrouve un rotor digne de se nom.

Cordialement.

_________________
==============<"comment combler le vide du silence éternel de ces espaces infinis ?.">==============
Citation d' Aléxandre Astier.


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Un brevet introuvable.
MessagePosté: 20 Nov 2015, 13:45 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Juil 2014, 15:30
Messages: 491
Bonjour.

Voici la suite de mon résonement, vu que je n'est plus de rotor pour l'instant.

Image

On voit clairement que la force est transmise sur le disque, mais elle reste dans l'axe, ce qui bloque complétement le systéme.

évidement si je déplace l'axe des aimants au centre la il y a mouvement et nous retombons dans un mouvement en spirale que nous connaissons bien.

Et pourtant, peut on parvenir a modifier la direction d'une force ?.
La réponse est oui avec un levier, mais elle pointe toujours dans l'axe peut importe le nombre de levier.
Et c'est bien la tout le probléme.

Car sinon on pourrait peut être faire ça:
Image

Peut être que si la couronne est en spirale...
Cordialement.

_________________
==============<"comment combler le vide du silence éternel de ces espaces infinis ?.">==============
Citation d' Aléxandre Astier.


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Un brevet introuvable.
MessagePosté: 20 Nov 2015, 19:02 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mai 2014, 10:16
Messages: 260
Localisation: AIX EN PROVENCE
Encore un peu et on arrive au LLW9 !


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Un brevet introuvable.
MessagePosté: 21 Nov 2015, 08:59 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Juil 2014, 15:30
Messages: 491
Eh bien, je veux simplement souligner le problème majeur des tentatives de moteurs à aimants vus sous un angle un peu différent, mais de toute façon n'importe quel moteur à aimant en spirale ressemble au LLW9, c'est logique.

En tout cas, j'aime bien le principe de l'aimant seule au centre, ainsi il est plus facile d'expérimenter je trouve, car déjà il faut moins d'aimants, et le flux est d'avantage homogène, pas du tout comme le LLW9 en fait...

Comme Mr géotrouvetout disait, le flux d'un aimant est un peut comme une sphère, donc je me suis dit pourquoi faire un stator avec des aimants quand quelques aimants suffisent largement et avec une meilleure diffusion du flux.

Et puis ainsi on peut faire des leviers ou d'autres expériences beaucoup plus facilement.

J'ajoute que sans spirale c'est un peut comme le principe perendev, mais on voit beaucoup mieux pourquoi, orienté les aimants de manière radiale ou avec un angle, est totalement identique et n'apporte rien...

Et puis je trouve que cela ressemble d'avantage a un système naturel vous ne trouvez pas ?.

Sauf que l'on peut agir en répulsion bien sur.

Cordialement.

_________________
==============<"comment combler le vide du silence éternel de ces espaces infinis ?.">==============
Citation d' Aléxandre Astier.


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
POWERED_BY
Traduction par: phpBB-fr.com