Nous sommes le 23 Juil 2019, 08:49

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Règles du forum


Bienvenue sur les forums MagnetoSynergie ! Avant tout, lisez "Clés pour une bonne utilisation des forums". Utilisez le forum adapté à votre sujet. Si votre sujet n'existe pas, faîtes-en part à l'administration des forums. Cet espace de liberté vous est proposé pour vos échanges techniques, culturels et philosophiques. Cette liberté s'arrête là où cela commence à nuire à autrui. Elle s'accompagne donc du devoir de respecter les autres utilisateurs. Les attaques personnelles et les querelles d'ego ne sont pas tolérées. La politique est proscrite des forums. La publicité est strictement interdite sur les forums. La non-observation de ces clauses impliquera le bannissement définitif de tous les forums, et cela sans préavis. Le français est une belle langue, ne la maltraitez pas. Correcteur de français - Conjugaison
Image



Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 105 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 7, 8, 9, 10, 11  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 03 Fév 2019, 19:07 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Juil 2014, 15:30
Messages: 486
Bonjour.

Je me demande si un simple arrangement mécannique avec des "oiseaux buveurs" ne serais pas intéressants, j'imagine qu'a partir d'un certains nombres, ses petits jouet doivent tout de même fournir une force de traction conséquente non ? ;).

phpBB [video]

_________________
==============<"comment combler le vide du silence éternel de ces espaces infinis ?.">==============
Citation d' Aléxandre Astier.


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 09 Mar 2019, 16:18 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Juil 2014, 15:30
Messages: 486
Bonjour.

J'ai pensé à une autre idée qui associe aimants, gravitation et de l'eau pour réussir à vaincre la "loi des forces".

Je pense que dans le cas d'un flotteur muni d'un aimant qui serait associé à un autre aimant pour réduire l'énergie nécessaire à faire monter un volume d'eau dans une cuve, l'eau ainsi montée pourrait alimenter une turbine qui en théorie serait capable de fournir au moins théoriquement plus d'énergie que l'énergie nécessaire à faire descendre le flotteur (ou à faire monter le volume d'eau).

L'explication est simpliste, l'aimant supporte une partie de la force nécessaire à faire couler un flotteur tout en faisant monter un volume d'eau.

Une fois le volume monté on peut en théorie récupérer plus d'énergie que celle nécessaire a faire couler le flotteur, et il est toujours possible de "décoller" l'aimant une fois l'eau turbiner grace au principe de la poussée d'Archimède qui autorise à garder une force constante, et cela même si le volume d'eau restant après turbinage est moins important qu'au départ.

Je vous invite à étudier ce croquis qui montre qu'une foi l'eau turbiner dans un lac, océans, où tout autre réservoir suffisamment grand pour ne pas voir son niveau baisser il est alors possible de décoller les aimants d'une simple petite pichenette et de laisser le flotteur remonter tout en laissant l'eau entrer a nouveau dans la cuve:

<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<NOTE:>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>
ici il y a une érreur, si le dispositif est a moitier immerger le bilan énergétique d'une vidange de l'eau une foi monter n'est pas identique a faire descendre le volume d'eau de 1 métre, car l'eau a faire descendre est au niveau de la surface, et la préssion de surface suffis a ruiner le rendement.

Image

J'entends bien sur que ceci n'est que théorique et ne tiens pas compte des frottements divers ou du rendement de la turbine, mais ici il y a quelque chose de bien différents de ce que l'on a l'habitude d'observer, je pense que ceci est en théorie sur-unitaire, car une fois l'eau turbiner, on récupère plus d'énergie que celle qui a permis de faire monter notre volume, tout en gardant la possibilité de "décoller les aimants" avec une énergie très faible dans le cas d'un réglage fin de la force nécessaire à maintenir notre flotteur sous l'eau.


En résumé j'investis une quantité X d'énergie pour faire descendre le flotteur ce qui fait monter un volume d'eau égale au flotteur, alors que le volume d'eau a faire "redescendre/turbiner" peut fournir plus d'énergie que l'énergie investit au départ, ensuite, puisque la poussée d'Archimède est constante, on peut décoller les aimants et remplir à nouveau en faisant monter le flotteur grâce à la poussée d'Archimède et recommencer un cycle en ouvrant une vanne de communication avec l'océan par exemple.

Qu'en pensez vous ?

Cordialement.

_________________
==============<"comment combler le vide du silence éternel de ces espaces infinis ?.">==============
Citation d' Aléxandre Astier.


Dernière édition par katagena le 19 Mar 2019, 17:41, édité 2 fois.

Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 10 Mar 2019, 11:35 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 06 Avr 2016, 10:09
Messages: 663
Bonjour Katagéna,

Je me demande comment on va pouvoir séparer les 2 aimants avec un minimum d'énergie ? Parce que quand ils seront plaqués l'un contre l'autre, la force d'attraction sera énorme.


Autrement, amusant les p'tits canards, je suppose qu'avec un minimum de courant d'air ils continueront à s'agiter pendant longtemps.


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 10 Mar 2019, 14:41 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Juil 2014, 15:30
Messages: 486
Bonjour.

Pour donner un exemple, si deux aimants plaqués offrent une résistance à la traction d'une tonne, on pourrait imaginer un flotteur d'un metre cube dans une cuve ou seulement 100 litres d'eau (ou même moins) permettent à notre flotteur de résister à la traction des aimants, pour résumer, avec un réglage très fin on pourrait les décoller à la main sans effort, car l'attraction diminue très rapidement avec la distance, alors que la poussée d'Archimède elle est toujours constante tan que le flotteur est immergé entièrement, et même s'il y a que 100 litres d'eau pour un volume du flotteur d'1 mètres cubes, ça fonctionne, ici ceci devient un avantage.

c'est le principe des deux gobelets l'un dans l'autre (dont l'un est presque plein et flotte dans l'autre presque vide), ça fonctionne très bien, on peut dire que le poids de l'eau est inférieur à la force qu'il procure, dans mon croquis on voit clairement que si on ouvre une vanne pour laisser circuler l'eau dans la cuve en bas, une foi décoller, le flotteur remonte, et on y gagne de l'énergie, non pas avec le mouvement du flotteur, mais grâce au volume d'eau que l'on a fait monter auparavant a moindre coût énergétique, ce qui signifie en gros; que pour descendre le flotteur les aimants compensent en partie la force nécessaire à faire monter un volume égale au flotteur, alors qu'une foi cette eau redescendue et son énergie potentielle transformer en énergie, on peut tout de même décoller les aimants sur une courte distance et ouvrir une vanne en bas pour laisser entrer l'eau à nouveau et remonter le flotteur une fois les aimants décollés.

Bien sur c'est juste une idée et il y a surement une erreur de ma part, mais le problème, ben c'est qu'à part le poids des aimants dans le flotteur, je ne trouve aucun problème majeur, et on sait tous qu'un aimant est capable de supporter plusieurs fois son poids sans problème.

Je ne connais aucun autre moyen de faire ceci, ni avec des poulies, ni avec un levier, c'est très intrigant…

Voici un autre croquis peut être un peut plus clair:

Image

Cordialement.

_________________
==============<"comment combler le vide du silence éternel de ces espaces infinis ?.">==============
Citation d' Aléxandre Astier.


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 15 Mar 2019, 10:49 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 06 Avr 2016, 10:09
Messages: 663
Bonjour Katagena,

Peut être ?

Déjà avec un verre d'eau, un bout de polystyrène en guise de flotteur, et 2 aimants on peut essayer d'apprécier les forces en jeu


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 15 Mar 2019, 11:47 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Juil 2014, 15:30
Messages: 486
Bonjour.

Oui peut être, il y a bien des paramètres gênants et pour l'instant je ne suis pas parvenu à une idée vraiment parfaite, cependant voici une petite vidéo qui montre le potentiel de la poussée d'Archimède capable ici de déplacer une sphère en granite.

Pour l'expérience, c'est déjà fait, même goutte à goutte on peut décoller des aimants et il est assez simple d'avoir un réglage assez fin pour du bricolage de garage (il suffit de remplir un réservoir dont la flottabilité est supérieure à la force des aimants, en le remplissant, on "règle" sa flottabilité, on peut être relativement précis.

phpBB [video]


De toute façons l'espoirs est mince ici comme ailleurs, la véritable "sur-unité", si elle existe, semble si loins de notre portés scientifique, c'est frustrant.

Mais je continu d'explorer tan que les idées arrivent, et même si c'est farfelu, j'aprécie ses réflexions.

Dans le dispositif que j'ai mentionné, il semble que lorsque l'on fait descendre l'eau en passant par une turbine, le flotteur attiré par les aimants du dispositif suivant, agit comme l'effet venturi, et empêche l'énergie d'être entièrement transformé en gros la pression devient moins forte pendant la sortie de la plage d'attraction des aimants.

L'autre gros problème est le fait que si l'on transfert l'eau dans un autre dispositif, il y a forcément des pertes, même si elles peuvent être minimisées, il semble qu'un minimum d'eau doit rester dans chaque dispositif, et donc ceux-ci pourraient correspondre au volume de "circulation de l'eau" autour du flotteur, mais, il n'y a pas que ça, on doit prendre en compte le poids des aimants dans le bilan car la masse volumique des aimants n'est pas égale à celle de l'eau, ni leur énergie potentielle a priori.

Il faudrait vraiment un truc solide et qui tienne la route pour se lancer la dedans, et pour le moment j'avous qu'il n'y a rien d'autres qu'une usine a gaz, avec des fuites énergétiques partout…

En tout cas merci pour ses quelques commentaires.

Cordialement.

_________________
==============<"comment combler le vide du silence éternel de ces espaces infinis ?.">==============
Citation d' Aléxandre Astier.


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 15 Mar 2019, 15:11 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 06 Avr 2016, 10:09
Messages: 663
Pour la vidéo de la boule de granit, il y a Archimède + un peu de pression apportée par une pompe.


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 16 Mar 2019, 09:27 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Juil 2014, 15:30
Messages: 486
Bonjour.

Oui, c'est bien ça.

le phénomène de flottabilité d'un poids dans une cuve qui contient un volume d'eau de poids inférieur au poids du flotteur n'est pas sur-unitaire, tu fais bien de le préciser, mais, il en faudrait pas beaucoup pour qu'il apporte un petit plus, notamment dans le cas d'un océan qui est un "réservoir" dont le niveau ne varie qu'en fonction des marées.

J'avoue humblement que de mon coter je n'ai rien de formel, que des suppositions qui avec le temps et l'analyse, sont de moins en moins crédibles.

Cordialement.

_________________
==============<"comment combler le vide du silence éternel de ces espaces infinis ?.">==============
Citation d' Aléxandre Astier.


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 17 Mar 2019, 10:11 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 06 Avr 2016, 10:09
Messages: 663
Bonjour,

Juste une parenthèse :

Il est à noter qu'avec des vibrations sonores on peut même faire léviter une grosse pierre. C'est plus facile avec une pierre plate. Les vibrations (des ultrasons ?) sont émis par un transducteur. C'est une question de nœuds de pression dans l'air. Question puissance je suppose qu'il faille mettre la patate ;)


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 18 Mar 2019, 18:46 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Juil 2014, 15:30
Messages: 486
Bonjour.

En effet la lévitation acoustique est intéressante, mais le rendement du dispositif semble mauvais, je me demande comment ce genre de lévitation pourrais être utilisé dans l'eau.

Allez pour le plaisir des yeux:

phpBB [video]

_________________
==============<"comment combler le vide du silence éternel de ces espaces infinis ?.">==============
Citation d' Aléxandre Astier.


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 105 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 7, 8, 9, 10, 11  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
POWERED_BY
Traduction par: phpBB-fr.com