Nous sommes le 24 Oct 2021, 14:49

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Règles du forum


Bienvenue sur les forums MagnetoSynergie ! Avant tout, lisez "Clés pour une bonne utilisation des forums". Utilisez le forum adapté à votre sujet. Si votre sujet n'existe pas, faîtes-en part à l'administration des forums. Cet espace de liberté vous est proposé pour vos échanges techniques, culturels et philosophiques. Cette liberté s'arrête là où cela commence à nuire à autrui. Elle s'accompagne donc du devoir de respecter les autres utilisateurs. Les attaques personnelles et les querelles d'ego ne sont pas tolérées. La politique est proscrite des forums. La publicité est strictement interdite sur les forums. La non-observation de ces clauses impliquera le bannissement définitif de tous les forums, et cela sans préavis. Le français est une belle langue, ne la maltraitez pas. Correcteur de français - Conjugaison
Image



Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 34 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 08 Nov 2020, 17:24 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 06 Avr 2016, 10:09
Messages: 809
Magnelem a écrit:
Bon, pour moi mes expériences sur le champ magnétique se limitent à cela, (la santé, et c’est déjà beaucoup !) Mais je serais tout de même assez curieux de connaitre l’effet de ce champ unitaire sur la consommation d’un courant électrique passant au centre de ces bobinages, comparé avec celui d’un courant électrique passant sur un fil libre, ou plutôt soumis à l’effet du champ magnétique terrestre ?


Déjà si tu arrives à utiliser le champ magnétique pour la santé c'est déjà beaucoup !!!

Pour ma part, ce que je sais sur les champs magnétiques, électriques ou électromagnétiques, c'est ce que j'ai appris à l'école dans le cadre d'une utilisation pratique en électrotechnique ou radioélectricité. En vérité je n'en sais rien de ce que sont fondamentalement ces champs et je ne peux qu'épiloguer à leur sujet, cependant il me semble que c'est bien du domaine quantique.

Est-ce que ce champ magnétique n'est pas polymorphe, c'est a dire que suivant ce que l'on veut en faire, les procèdes de mise œuvre diffèrent quelque peu ?

Concernant le champ magnétique terrestre, ce que j'en sais, c'est qu'il n'est pas "lisse" et comporte pas mal de sautes brusques et des oscillations de fréquences diverses. Toutes ces variations se retrouvent aussi dans la terre sous forme de courants électriques à diverses fréquences (voir résonnances de Schuman).

Alors si on met un très long fil (au moins 1 km) déjà parcouru par un courant alternatif ou continu globalement orienté Est Ouest, il serait induit par toutes ces variations de ce champ magnétique terrestre avec toutes ses composantes spectrales de Schuman et autres, ainsi que de tous les divers courants induits par les ondes radio parasites. Le tout viendrait se composer avec le courant existant à la base. Le résultat de se mélange serait un bazar innommable !!! Globalement on assisterait surement à un léger échauffement du fil parce que ce fil deviendrait générateur. En fait ça serait plus probant si le fil faisait une boucle du genre épingle à cheveux géante.

Quant à l'effet du champ unitaire sur le courant passant dans un fil au milieu d'un bobinage, je n'en sais rien.
Si le bobinage était soumis à une variation alternative de flux "classique" alors il y aurait un courant induit dans le bobinage et également dans le fil qui passe au milieu par effet de transformateur (pour bien faire ce fil devrait faire au moins une spire étirée dans la bobine). Ce courant induit dans le fil viendrait se superposer au courant déjà existant dans celui-ci. Si le courant existant était continu, alors il y aurait la superposition des 2 courants (continu + alternatif). Si celui-ci était alternatif, tout dépend de sa fréquence et de sa phase par rapport au courant induit. Le résultat pourrait alors être assez complexe suivant le cas.

Tout ceci sans compter les probables ondes stationnaires dans le fil suivant la longueur du fil et les fréquences en jeux. Comme quoi la réponse n'est pas forcément simple, parce que dépendante de beaucoup de paramètres.


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 08 Nov 2020, 22:16 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Jan 2017, 15:15
Messages: 321
H.A a écrit:
Magnelem a écrit:
Bon, pour moi mes expériences sur le champ magnétique se limitent à cela, (la santé, et c’est déjà beaucoup !) Mais je serais tout de même assez curieux de connaitre l’effet de ce champ unitaire sur la consommation d’un courant électrique passant au centre de ces bobinages, comparé avec celui d’un courant électrique passant sur un fil libre, ou plutôt soumis à l’effet du champ magnétique terrestre ?


Déjà si tu arrives à utiliser le champ magnétique pour la santé c'est déjà beaucoup !!!

Pour ma part, ce que je sais sur les champs magnétiques, électriques ou électromagnétiques, c'est ce que j'ai appris à l'école dans le cadre d'une utilisation pratique en électrotechnique ou radioélectricité. En vérité je n'en sais rien de ce que sont fondamentalement ces champs et je ne peux qu'épiloguer à leur sujet, cependant il me semble que c'est bien du domaine quantique.

Est-ce que ce champ magnétique n'est pas polymorphe, c'est a dire que suivant ce que l'on veut en faire, les procèdes de mise œuvre diffèrent quelque peu ?

Concernant le champ magnétique terrestre, ce que j'en sais, c'est qu'il n'est pas "lisse" et comporte pas mal de sautes brusques et des oscillations de fréquences diverses. Toutes ces variations se retrouvent aussi dans la terre sous forme de courants électriques à diverses fréquences (voir résonnances de Schuman).


En ce qui me concerne, voilà maintenant quelques 35 années, je ne connaissais absolument rien de tout cela, et c’est sans doute ce qui a aidé l’autodidacte que je suis devenu dans ce domaine, pas de contrainte, je me suis donc fié à mon ressenti et à ma déduction, étayés de plusieurs milliers d’expériences sur les formes magnétiques, et aujourd’hui je m’intéresse beaucoup à la science quantique.

J’utilise les aimants pour la santé, ça peut être porté sur soi contrairement aux bobinages et on peut en faire des émetteur à distance ce qui est très pratique aussi.
La technique est logique, et donc reproductible a volonté, mais avec les aimants ce qui a été longtemps le plus complexe pour moi, c’est le repérage de la forme de chaque aimant pour que le montage composé de 16 unités soit cohérent.

Heureusement la science quantique est venue à mon secours, quand j’ai compris et bien appliqué l’effet de l’observation lors de ma recherche par radiesthésie, les spins du champ se concentrent et s’orientent à ce moment dans un certain sens par rapport l’axe N/S terrestre et le pendule suit, c’est magique ! il ne reste plus qu’à analyser suivant un protocole bien précis.

L’effet de la « FORME » et des spins sont donc bien liés et simultanés, j'en ai aujourd'hui la certitude…

Bien sûr que le champ magnétique est Polymorphe, on peut d’ailleurs tester ses différents vecteurs sur un angle de 90° afin de lui donner la forme linéaire, monopole ou champ de neutrinos.
Dire que le champ magnétique est perpendiculaire au champ électrique n’est pas exact, il peut prendre d’autres formes intermédiaires.

Citation:
Quant à l'effet du champ unitaire sur le courant passant dans un fil au milieu d'un bobinage, je n'en sais rien.
Si le bobinage était soumis à une variation alternative de flux "classique" alors il y aurait un courant induit dans le bobinage et également dans le fil qui passe au milieu par effet de transformateur (pour bien faire ce fil devrait faire au moins une spire étirée dans la bobine). Ce courant induit dans le fil viendrait se superposer au courant déjà existant dans celui-ci.


Oui mais ça c’est de la théorie ! En pratique :
Mes montages sont de type électroaimants, je ne vois donc pas comment un système créé de manière spécifique, justement pour produire un champ magnétique linéaire, c’est-à-dire à ce que les spins se neutralisent, en viendrait tout a coup à changer sa fonction dans le temps ??? J’aimerai comprendre !

Je rappelle brièvement ici le montage des bobinages qui sont composés de 4 fils et formés de 2 spires tournants à droite et 2 spires tournant à gauche, le sens du courant étant qu’à chaque extrémité il y ait un (+) et un (-) sur les spires gauches et droites, le tout rebouclé, ou pour faire simple ce qui donne à chaque extrémité du bobinage D+ D- et G+ G-

La jonction des bobinages suit la même logique que celle des aimants qui eux fonctionnent à merveille…

_________________
« Quand tu auras compris l'ensemble, alors tu comprendras les parties. Donc commence par comprendre l'ensemble. »

« La réalité des choses que l’on observe se trouvent dans les interactions et non pas dans les objets » Pr. Marc Henry.


Dernière édition par Magnelem le 09 Nov 2020, 13:04, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 09 Nov 2020, 10:49 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 06 Avr 2016, 10:09
Messages: 809
Magnelem a écrit:
Oui mais ça c’est de la théorie ! En pratique :
Mes montages sont de type électroaimants, je ne vois donc pas comment un système créé de manière spécifique, justement pour produire un champ magnétique linéaire, c’est-à-dire à ce que les spins se neutralisent, en viendrait tout a coup à changer sa fonction dans le temps ??? J’aimerai comprendre !

Je rappel brièvement ici le montage des bobinages qui sont composés de 4 fils et formés de 2 spires tournants à droite et 2 spires tournant à gauche, le sens du courant étant qu’à chaque extrémité il y ait un (+) et un (-) sur les spires gauches et droites, le tout rebouclé, ou pour faire simple ce qui donne à chaque extrémité du bobinage D+ D- et G+ G-

Si j'ai bien compris, sur un plan physique classique, tes bobinages crée globalement un champ magnétique nul (quoique si on regardait plus finiment avec une sonde miniature par exemple, suivant où on se situe dans la bobine, les champs ne sont pas nul, c'est juste qu'au global ils s'annulent).

Après ce qui ce passe réellement ? Si on essaye d'expliquer les choses en physique quantique, là c'est différent, ça se corse et c'est bien trop fort pour moi. Surtout si dans la réalité le champ magnétique est polymorphe au sens où il y aurait des composantes dont on ne tient pas compte en physique classique ou plutôt qui ne sont pas encore explicitées.
De toute façon la physique quantique et une réalité dont on a quand même du mal à en comprendre le fonctionnement (rien que l'intrication des particules ou la fixation de l'incertitude d'Eisenberg par l'observation, c'est quand même difficile à expliquer !!!)


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 10 Nov 2020, 16:30 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Jan 2017, 15:15
Messages: 321
Bonjour,

Tu as compris le principe du montage H.A, mais pas vraiment son effet il me semble ? Comme je l’ai expliqué plus haut, ce sont les spins qui se neutralisent (+)/(-), mais l’énergie magnétique unifiée subsiste toujours encore plus puissante a ce point « zéro », dans un état différent certes, mais pas nul du tout! Sinon quel serait l'intérêt de faire de la recherche en énergie libre, et c’est bien de cela dont je parle ici, oui c’est le vide « électromagnétique » absent de matière décelable avec les appareils actuels, mais ce n’est pas le néant quand même, soyons clairs!

« La matière qui constitue les astres - planètes, étoiles, nébuleuses, galaxies - ne représente que 4% du bilan total de masse et d'énergie de l'Univers. Reste 96% d'inconnu. »

Vive la recherche, le champ est vaste, il y a un bon « reste » pour tout le monde ! Et le monde est justement baigné dans ce vide sans vraiment le voir, juste un ressenti pour certains, comme un poisson qui ne voit pas l’eau dans laquelle il évolue…

Citation:
Après ce qui ce passe réellement ? Si on essaye d'expliquer les choses en physique quantique, là c'est différent, ça se corse et c'est bien trop fort pour moi. Surtout si dans la réalité le champ magnétique est polymorphe au sens où il y aurait des composantes dont on ne tient pas compte en physique classique ou plutôt qui ne sont pas encore explicitées.


La physique quantique ne peut s’expliquer qu’en utilisant ses propres lois et non celles de la physique classique, il faut vraiment changer de paradigme pour la comprendre, et pourtant il y a bien un continuum de l’une à l’autre et donc une interaction réelle et logique, et là aussi c’est un paradoxe explicable.

Le champ magnétique est polymorphe, mais ne possède pas de composantes différentes à lui-même, par analogie c’est comme un ballon que l’on gonfle et dégonfle, il interfère avec son environnement ce qui lui donne des états différents par effet de torsion, donc des formes différentes aussi, mais sa nature fondamentale est toujours identique, donc pas si compliqué que cela à comprendre non plus.

Citation:
De toute façon la physique quantique et une réalité dont on a quand même du mal à en comprendre le fonctionnement


Que le commun des mortels a du mal à comprendre le fonctionnement des lois quantiques sans réellement s’y être arrêté, je le conçois très bien, et pourtant tout ce petit monde fonctionne aujourd’hui avec ces nombreux matériels qui en sont directement issus, et sans se poser davantage de questions, tel que je conduis ma voiture sans connaitre le pourquoi de son fonctionnement, le comment la conduire me suffit amplement! (je n’en fais pas la liste ici, elle serait trop longue…) c’est donc bien qu’il y a quand même suffisamment de personnes a y comprendre quelque chose de logique, dont ils disent même que c’est la science physique la plus juste actuellement! Même moi je comprends son fonctionnement dans mon domaine, alors que je suis bien incapable de faire une quelconque équation mathématique définissant la chose, juste faire des équations graphiques correspondantes, ce qui démontre bien qu’il y a dans cette co-nnaissance, autant, et peut-être plus de bon sens à développer individuellement que d’acquis passés à conserver… Cela reste donc accessible à tous, et heureusement puisque en plus c’est gratuit. Le paradoxe c’est de toujours attendre et espérer découvrir un jour la sur-unité alors que nous vivons constamment dans la sous-unité sans commencer par la diminuer pour améliorer notre présent? C’est incompréhensible??? Comme de toujours rechercher l’énergie du profit financier avant de comprendre celle de l’énergie du bien-être, toujours gratuite ???
Est-ce que autant, tout le monde doit tout comprendre, bien sûr que non, il en a toujours été ainsi avant nous, et cela continuera aussi après nous, mais la seule chose qui incombe par nature à chacun de nous dans ce bas monde, c’est bien d’évoluer, enfin encore là, pour ceux qui en ont vraiment l’envie…

Citation:
(rien que l'intrication des particules ou la fixation de l'incertitude d'Eisenberg par l'observation, c'est quand même difficile à expliquer !!!)


Sur ce sujet, la physique quantique a déjà oublié ces termes d’intrication, d’incertitude, d’onde/corpuscule etc.. sur cette chose, issus d’une époque passée ou il fallait bien combler les vides par des mots, aussi imparfaits soient-ils pour donner quelques explications sur des recherches en cours… Aujourd’hui elle parle même de nouvelle physique quantique.

Cette science utilise maintenant, uniquement le terme de champ quantique pour définir la chose, ce qui est plus juste puisque l’opérateur observateur, entre dans le processus de sa propre recherche et de ce fait interagit avec ce champ, et c’est donc lui seul qui est le créateur des formes ondes/particules qu’il va observer. Pour être plus précis, les particules réparties naturellement sur l’ensemble du champ, viennent se concentrer au moment de l’observation en lignes de force de ce dit champ, elles en définissent également sa « forme ».

Donc par définition, nous faisons tous de la physique quantique ! Mieux vaut donc connaitre la logique de ses lois…

D’autant plus, et vous l’aurez compris, si ce champ unifié (neutrinos) pénètre bien la matière, la matière elle ne le pénètre pas, autrement dit plutôt que de lutter indéfiniment contre des virus qui ont toujours existé et existeront toujours, mieux vaudrait encore là, savoir et modifier son propre champ vibratoire pour s’en prémunir, plutôt que d’agir avec facilité via des vaccins qui affaiblissent toujours le vivant…

Et c’est bien ces explications de la physique quantique qui vont sans le vouloir valider l’effet radiesthésique, merci à elle !!! Ce que j’expliquais déjà plus haut, et pour ma part, sans la radiesthésie tout en suivant de près la science, j’ignorerais encore ce grand domaine si merveilleux, mais là encore libre à chacun, car tout le monde peut pratiquer et développer cet Art millénaire! Comme quoi tout se rejoint bien un jour! Et que cela soit reconnu ou pas par la science dite « officielle » ce n’est pas très important, car il y aura toujours un décalage entre la recherche et la reconnaissance officielle des faits observés par l’ensemble des disciplines confondues, mais ces faits sont bien là, et réels pour l’observateur du comment et du pourquoi, c’est le principal, c’est aussi ce qui fait avancer individuellement chacun de nous encore plus loin... Puisque c’est la création du « but » qui engendre son énergie !

Bien sûr pour le chercheur/trouveur qui peut expérimenter ses propres idées, c’est un plus et encore mieux…

Voici une vidéo intéressante avec plus de précisions sur ce que je viens d’évoquer succinctement, vous pouvez aller directement sur l’essentiel de la 12’ à 26’ env. avec « Claude Aslangul »

Débat sur la mécanique quantique, La notion de localité
Claude Aslangul et Etienne Klein

phpBB [video]

_________________
« Quand tu auras compris l'ensemble, alors tu comprendras les parties. Donc commence par comprendre l'ensemble. »

« La réalité des choses que l’on observe se trouvent dans les interactions et non pas dans les objets » Pr. Marc Henry.


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 11 Nov 2020, 16:54 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 06 Avr 2016, 10:09
Messages: 809
Magnelem a écrit:
Bonjour,
Cette science utilise maintenant, uniquement le terme de champ quantique pour définir la chose, ce qui est plus juste puisque l’opérateur observateur, entre dans le processus de sa propre recherche et de ce fait interagit avec ce champ, et c’est donc lui seul qui est le créateur des formes ondes/particules qu’il va observer. Pour être plus précis, les particules réparties naturellement sur l’ensemble du champ, viennent se concentrer au moment de l’observation en lignes de force de ce dit champ, elles en définissent également sa « forme ».
ça c'est magique !!! :D

Merci Magnelem pour ces compléments d'infos et cette vidéo fort instructive.

D'après ce que tu en dis, je comprends que dans le cas d'un montage à aimants ou à bobines, il suffit de faire en sorte que les spins s'annulent et de ce fait il va se créer un champ unifié renforcé autour du montage.
Ensuite, si on montait l'assemblage sur une ceinture par exemple, alors ce champ unifié se mêlerait au propre champ du corps comme pour l'équilibrer en quelque sorte.
De ce fait, ça ne peut qu'être bénéfique pour la santé avec le pouvoir de guérir certaines maladies ou tout au moins s'en prévenir.

On peut toujours en faire l'expérience, c'est juste que ce n'est peut être pas simple pour tout le monde de mettre au point cet assemblage d'aimants et si je ne me trompe pas, c'est peut être plus facile avec une bobine à 4 fils entrelacés ?
Oui ça donne envie d'essayer et on a rien à perdre :D


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 11 Nov 2020, 19:08 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Juin 2014, 11:11
Messages: 82
Bonjour à tous,
Merci Magnelem pour les infos et la vidéo.
La théorie quantique est très intéressante, mais j’avoue ma grande incompétence à la maîtriser. Pour ne pas risquer de marcher à coté de mes chaussures et perdre le nord, (ce serait un comble pour un chercheur en magnétisme) je me contingente à l’induction dans le domaine macroscopique dans lequel j’évolue.
C’est utile de bien connaître les deux parties ou domaines. L’idéal serait de maîtriser le pont qui relie ces parties, afin de profiter des avantages de chacun des domaines.

Voici mon concept d’un circuit magnétique susceptible d’envelopper les spires d’une bobine induite, d’une même polarité magnétique. En supposant que cela fonctionne de façon similaire à la radio.
Aujourd'hui je ne suis pas parvenu à insérer une image, vous aurez donc des liens.

Avec dissymétrie : https://www.fichier-pdf.fr/2020/11/11/cm-dissymetrie/
La distance favorisant la dissymétrie du flux inducteur est égale à [(d+d’)*2], car il y a aussi le bouclage à l’autre extrémité du CM.
Dans le CM il faut bien distinguer, le circuit extérieur, le circuit central et le noyau.
La bobine inductrice est en bleu et la bobine induite est en orange.
Je prends arbitrairement le sens du flux inducteur indiqué par les flèches noir, car le raisonnement est aussi valable dans l’autre sens. Et ce, quelque soit la valeur de l’alternance au moment de la mise en service.
Un instantané des flux en jeu serait :
1) Le flux inducteur central, en avance sur le flux inducteur extérieur, crée dans la bobine induite un courant induit qui s’oppose au flux central inducteur. Inévitablement, le flux induit extérieur, aura le même sens que le flux inducteur extérieur avant qu’il n’influence la bobine induite.
2) Le flux inducteur du noyau maintient sa polarité à l’entrée du CM central, sans recevoir d’opposition, car le flux induit ce referme par le CM extérieur.
3) Le processus alternatif enclenché, devrait se répéter tant que la bobine inductrice est alimentée en courant alternatif.
Conséquences de l’absence d’opposition au flux inducteur dans le noyau du CM :
1) Le flux inducteur se maintiendrait sans être affaiblit. Car aucune opposition du flux induit, qui se referme par le CM extérieur.
2) La self induction de la bobine induite ne serait pas influencée par le flux induit. Donc aucun appel d’énergie dans le circuit primaire, bien que le circuit secondaire soit en charge.

Avec le minimum de dissymétrie: https://www.fichier-pdf.fr/2020/11/11/minidissymetrie/

Détails: https://www.fichier-pdf.fr/2020/11/11/cm-details/

Je vais tenter le concept torique qui dans mes schémas serait une catastrophe.


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 11 Nov 2020, 21:22 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 06 Avr 2016, 10:09
Messages: 809
Bonsoir Piedalu,

Je vois ce que tu veux faire et il me semble que ce genre de transfo avec by-pass a déjà été essayé.

Si ça marche voici ce qu'il risque de se passer :

Bobine inductrice = primaire
Bobine induite = secondaire

Que ça soit à vide ou en charge (au niveau du secondaire) effectivement, on aura bien "une isolation" de l'effet Lenz qui ne remontera pas sur la consommation du primaire. Donc à vide ou en charge le primaire ne consommera pas plus.... mais (il y a toujours un mais :mrgreen: ) il est fort probable que l'on ne puisse pas tirer plus de puissance sur le secondaire qu'il y en a de consommée au primaire.

Une image : quand le secondaire aura utilisé le flux nécessaire à sa production de puissance pour la charge, ben il n'y en aura pas plus, parce que le primaire étant "aveugle" de ce qu'il se passe au secondaire, il ne fournira pas d'avantage de flux et la puissance en sortie sera limitée.... à celle consommée par le primaire !!! :mrgreen:


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 12 Nov 2020, 23:21 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Jan 2017, 15:15
Messages: 321
piedalu a écrit:
Bonjour à tous,
Merci Magnelem pour les infos et la vidéo.
La théorie quantique est très intéressante, mais j’avoue ma grande incompétence à la maîtriser. Pour ne pas risquer de marcher à coté de mes chaussures et perdre le nord, (ce serait un comble pour un chercheur en magnétisme) je me contingente à l’induction dans le domaine macroscopique dans lequel j’évolue.
C’est utile de bien connaître les deux parties ou domaines. L’idéal serait de maîtriser le pont qui relie ces parties, afin de profiter des avantages de chacun des domaines.


Bonsoir à tous,

Effectivement piedalu, la compréhension et la maitrise de ce pont sont essentielles pour donner du sens au quantique et la matière qui dans la réalité ne font q'UN, j’en ai acquis la certitude par l’expérience…

_________________
« Quand tu auras compris l'ensemble, alors tu comprendras les parties. Donc commence par comprendre l'ensemble. »

« La réalité des choses que l’on observe se trouvent dans les interactions et non pas dans les objets » Pr. Marc Henry.


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 12 Nov 2020, 23:40 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Jan 2017, 15:15
Messages: 321
H.A a écrit:

Merci Magnelem pour ces compléments d'infos et cette vidéo fort instructive.

D'après ce que tu en dis, je comprends que dans le cas d'un montage à aimants ou à bobines, il suffit de faire en sorte que les spins s'annulent et de ce fait il va se créer un champ unifié renforcé autour du montage.
Ensuite, si on montait l'assemblage sur une ceinture par exemple, alors ce champ unifié se mêlerait au propre champ du corps comme pour l'équilibrer en quelque sorte.
De ce fait, ça ne peut qu'être bénéfique pour la santé avec le pouvoir de guérir certaines maladies ou tout au moins s'en prévenir.

On peut toujours en faire l'expérience, c'est juste que ce n'est peut être pas simple pour tout le monde de mettre au point cet assemblage d'aimants et si je ne me trompe pas, c'est peut être plus facile avec une bobine à 4 fils entrelacés ?
Oui ça donne envie d'essayer et on a rien à perdre :D


Oui H.A, c’est magique !
Bien que ce soit juste l’ordre naturel et logique des choses de la nature ! Alors que l’homme handicapé s’intéresse davantage à la matérialité de ces choses, il devrait plutôt réagir rapidement s’il ne veut pas continuer à vivre dans ce désordre énergétique qu’il dénonce souvent lui-même? Retrouvons donc vite le sens et l’action de la magie (l’Ame agit) sur l’énergie de l’Univers (l’Uni vers) créant la matière, notre santé en dépend…

Là, tu as bien compris l’idée cette fois! :D

L’assemblage du montage d’aimants sur une ceinture, c’est ce que je fais déjà depuis longtemps avec succès ! L’émission de ce champ linéaire sans fil pour cibler localement pour des accès plus complexes, tel l’intérieur du corps y compris le cerveau fonctionne très bien également.

Effectivement si l’on s’arrête là, c’est plus simple pour tout le monde de réaliser des bobines suivant le plan d’harmonie de l’énergie, mais ce n’est pas possible de porter le système sur soi pour cause d’encombrement, il faut quand même grouper 8 bobines et là ça pose problème ?

Bon, moi je me suis arrêté là, avec ce principe pour l’instant pour cette seule raison d’encombrement, mais ce n’est qu’un prototype et le système peut évoluer sans nul doute, en employant par exemple des cartes électroniques du type Arduino ? Mais là, ça dépasse de loin mes compétences actuelles dans ce domaine… Je reprendrais tout de même l’expérience de mes protos. dès que j’aurais le temps pour en faire un plan de fonctionnement plus concret, ce sera plus simple de communiquer si un jour je trouve une personne dans mon entourage connaissant l’électronique et surtout ouverte sur le sujet énergie, cela m’arrangerais bien car je pressens quand même un potentiel à exploiter avec cette méthode …

Avec les aimants, ça évolue un peu plus pour moi en ce moment ! J’ai eu l’idée de soumettre les aimants que j’utilise pour mes montages, de format 15 x 15 x 3mm un certain temps sur un gros aimant et cela semble bien modifier et aligner tous les spins de l'ensemble des aimants dans le même sens, donc si cela fonctionne bien il me suffira juste de repérer l’orientation de mes gros aimants (étalons) que je pourrais reporter ensuite sur les petits aimants de mes montages, mais comme je n’ai commencé l’expérience qu’aujourd’hui, il va me falloir un peu de recul pour voir la tenue dans le temps ? J’ai quand même bon espoir…

Autrement j’ai vu qu’il existait des appareils pour magnétiser les matériaux, ils sont accessibles aux particuliers, je vais aussi prendre le temps d’étudier le procédé, car je compte bien avancer avec les deux techniques, aimants et bobinages...

Citation:
Oui ça donne envie d'essayer et on a rien à perdre


Absolument, qui n'essaye rien n'obtient rien! On ne perd jamais à essayer, au contraire on en retire toujours du positif... :D
Toutes ces techniques ne sont-elles pas accessibles à l’homme aujourd'hui , uniquement pour qu’il apprenne un jour à s’en séparer…

Donc à suivre…

_________________
« Quand tu auras compris l'ensemble, alors tu comprendras les parties. Donc commence par comprendre l'ensemble. »

« La réalité des choses que l’on observe se trouvent dans les interactions et non pas dans les objets » Pr. Marc Henry.


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 13 Nov 2020, 10:18 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 06 Avr 2016, 10:09
Messages: 809
Magnelem a écrit:
Avec les aimants, ça évolue un peu plus pour moi en ce moment ! J’ai eu l’idée de soumettre les aimants que j’utilise pour mes montages, de format 15 x 15 x 3mm un certain temps sur un gros aimant et cela semble bien modifier et aligner tous les spins de l'ensemble des aimants dans le même sens, donc si cela fonctionne bien il me suffira juste de repérer l’orientation de mes gros aimants (étalons) que je pourrais reporter ensuite sur les petits aimants de mes montages, mais comme je n’ai commencé l’expérience qu’aujourd’hui, il va me falloir un peu de recul pour voir la tenue dans le temps ? J’ai quand même bon espoir…
Bonjour,

Une chose dont je suis à peu près certain, c'est qu'un gros aimant (dans le sens ayant un puissant champ magnétique) imposera son champ à un aimant plus faible ou groupe d'aimants plus faibles.
A tel point que par exemple :
On sait très bien que 2 pôles de même signe se repoussent et idem avec un aimant puissant face à un aimant plus faible. Mais si on cherche à rapprocher ces 2 aimants en force, à partir d'une certaine distance la force de répulsion diminue franchement et quand ils seront en contact les 2 aimants resteront collés ensemble malgré que les pôles soient de même signe !!! C'est donc l'aimant le plus fort qui "gagne" comme s'il considérait l'aimant le plus faible comme un simple bout de ferraille qu'il attire à lui (en pratique c'est le champ de l'aimant puissant qui va contourner le petit aimant pour aller "appuyer" sur le pôle arrière de celui-ci). Ensuite quand on va séparer les 2 aimants, on s'apercevra que le petit aimant "en aura pris un coup", dans le sens qu'il aura été plus ou moins démagnétisé en force ...mais il s'en remettra plus ou moins (lol) si on le remagnétise dans le bon sens...


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 34 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
POWERED_BY
Traduction par: phpBB-fr.com