Nous sommes le 24 Oct 2021, 15:21

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Règles du forum


Bienvenue sur les forums MagnetoSynergie ! Avant tout, lisez "Clés pour une bonne utilisation des forums". Utilisez le forum adapté à votre sujet. Si votre sujet n'existe pas, faîtes-en part à l'administration des forums. Cet espace de liberté vous est proposé pour vos échanges techniques, culturels et philosophiques. Cette liberté s'arrête là où cela commence à nuire à autrui. Elle s'accompagne donc du devoir de respecter les autres utilisateurs. Les attaques personnelles et les querelles d'ego ne sont pas tolérées. La politique est proscrite des forums. La publicité est strictement interdite sur les forums. La non-observation de ces clauses impliquera le bannissement définitif de tous les forums, et cela sans préavis. Le français est une belle langue, ne la maltraitez pas. Correcteur de français - Conjugaison
Image



Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 34 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 13 Nov 2020, 12:09 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 06 Avr 2016, 10:09
Messages: 809
Revenant de mon footing j'avais mal à un genou (ce sont des petites choses qui peuvent arriver fréquemment et si c'est pas le genou ça pourrait être une cheville ou autre...)

Ces petits maux sans conséquences passent en principe au bout de quelques heures...

Possédant quelques aimants néodyme cubiques de 10x10 mm, j'en ai regroupé 8 pour former un cube.
Sans plus attendre je les ai fait tenir sur mon genou avec un linge.
Miracle au bout de 5 minutes je n'avais plus du tout mal !!! :D Si si c'est vrai.

Alors 3 possibilités :
1) Un coup de bol
2) Effet placébo
3) Action des aimants

Pour l'instant je pense qu'il y a à coup sûr et pour le moins un effet placébo. Pour valider une action des aimants, d'autant plus que mon assemblage n'est sûrement pas top, il faudra multiplier les expériences...
Déjà, même si ce n'était qu'un effet placébo, c'est quand même un petit mystère de savoir comment celui-ci opère ? ... et après tout, tant que ça marche, c'est le résultat qui compte !!!

J'ai hâte d'avoir une autre douleur pour voir ? :) (bon si ça ne vient pas assez vite, je pourrais toujours me donner un petit coup de marteau sur les doigts, mais je ne suis pas encore assez maso pour cela !!! :lol: d'autant plus que dans ce cas, il est quasi certain de ça ne sera pas suffisamment efficace pour atténuer durablement la douleur !!!)

Par contre, je veux bien croire que si on arrive "à énergiser" une zone locale sujette à quelques douleurs, sans qu'il y ait un problème majeur, il est possible de faire disparaître rapidement la douleur.
Je veux bien croire aussi, que pour certaines maladies il est possible de les guérir.
Je veux bien croire également que l'ensemble du corps humain baigne dans son propre champ et que si celui-ci est déséquilibré tôt ou tard il y aura des conséquences... alors oui, si un assemblage d'aimants peut avoir une action bénéfique sur ce champ humain, ç'est quand même vachement bien !!! ;)


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 14 Nov 2020, 09:13 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 06 Avr 2016, 10:09
Messages: 809
Il y a différentes façons d'assembler un cube constitué de 8 aimants cubiques :

La plus simple --> laisser les aimants se coller comme ils ont envie de se coller et on obtient un cube dans lequel le flux va "circuler" naturellement et indéfiniment de façon plus ou moins équilibrée, tant que l'on tiendra cet assemblage éloigné d'autres aimants ou matériaux ferromagnétiques. Dans ce cas, le flux passe majoritairement par les aimants sans avoir besoin de se refermer dans l'air en comparaison à un aimant seul.
C'est la forme que j'expérimente actuellement (par facilité) mais ça ne va pas vraiment dans le sens des explications de Magnelem .

Une seconde façon
: assembler en force les 8 aimants en contradiction. Là, globalement on aura tendance à annuler la résultante des spins.
L'inconvénient, c'est qu'en principe les aimants en contradiction finissent par perdre leurs aimantations. C'est plus ou moins rapide et ça dépend des techniques de fabrication des aimants. Si on utilise des aimants néodyme, ceux-ci ont la vie dure et avant de perdre leur champ ça peut durer longtemps (je n'ai pas encore essayé). En utilisant des bobines ont aurait pas cet inconvénient.


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 14 Nov 2020, 15:32 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Jan 2017, 15:15
Messages: 321
Bonjour,

Effectivement, il y a plusieurs façons d’assembler 8 aimants, mais que veut-on faire exactement avec ? Car pour conserver la continuité de la circulation magnétique originelle, il n’en existe qu’une !

Et d’office la nature impose de diviser par 2 le nombre de possibilités du fait la force magnétique N/S présente, c’est déjà le commencement de l’observation de la loi naturelle via les aimants, oui, c’est simple en apparence.

Par contre ce qu’il l’est beaucoup moins c’est l’orientation dans le sens équatorial de l’aimant sur 360° ? Ce qui pour des aimants de formes carrés nous fait 4 cotés x 8 unités (que je double) = 64 positions possibles pour ce bloc de 2 rangs, mais si au départ on ne connait pas la bonne orientation de chaque aimant ça devient pire que de trouver une grille de loto composée de 49 cases ?

Pourquoi il est si important de connaitre l’orientation de chaque aimant :

C’est pour que le courant magnétique puisse passer librement et sans contrainte d’un élément à l’autre, comme de la même manière sur les montages bobines il faudra à chaque changement de bobine inverser le sens des spires de chaque fil droite/gauche, comme nous l’impose la polarité des aimants qui s’inverse naturellement de 180° Comme pour nous montrer le chemin à suivre…

C’est d’ailleurs cette logique qui crée les octaves et engendre de ce fait l’élévation vibratoire du montage :


La loi de l’octave

«La gamme de sept tons est une formule de loi cosmique qui fut élaborée par d’anciennes écoles, et appliquée à la musique. Cependant, si nous étudions des manifestations de la loi d’octave dans les vibrations d’autres sortes, nous verrons que les lois sont partout les mêmes. La lumière, la chaleur, les vibrations chimiques, magnétiques et autres sont soumises aux mêmes lois que les vibrations sonores.»

La loi de l’octave, sous l’aspect de l’intervalle de fréquence de deux vibrations dont l’une à une fréquence double de l’autre, correspond en musique à la plus parfaite des consonances, formée par les degrés extrêmes de l’échelle diatonique de huit sons. Cette consonance est si parfaite qu’elle donne l’impression de doubler le son original. Jean-Philippe Rameau (1683-1764), compositeur français qui contribua à fixer la science de l’harmonie, écrivait à ce propos: «Des voix mâles et féminines entonnent naturellement l’octave, croyant entonner l’unisson ou le même son.» Selon la tradition tantrique de l’Inde, l’octave reflète l’amour divin de Shiva et de Shakti. Elle est le symbole de l’union sexuelle du mâle et de la femelle.

http://www.musimem.com/Vibrations_sonor ... rselle.pdf

_________________
« Quand tu auras compris l'ensemble, alors tu comprendras les parties. Donc commence par comprendre l'ensemble. »

« La réalité des choses que l’on observe se trouvent dans les interactions et non pas dans les objets » Pr. Marc Henry.


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 15 Nov 2020, 11:26 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Juin 2014, 11:11
Messages: 82
Bonjour à tous,
Nous ne sommes qu'au début de la découverte du monde immatériel.
Un Kiné m'a expliqué que la polarité sud d'un aimant est bénéfique pour soigner les traumas musculaires.
J'ai été personnellement soigné avec efficacité avec des champs (ou un champ) magnétique pour des troubles d'équilibre.
Même le corps Humain doit être plein d'onde que nous ne connaissons pas encore.
Exemple personnelle:
J'avais très fortement mal à une dent du coté droit. Ne pouvant pas dormir (1 h du matin), j'ai placé instinctivement ma main gauche sur ma joue droite et ma main droite empoignait et serrait mes cheveux au dessus de ma tête. Au bout de 4 à 5 mn la douleur avait complètement disparue. J’ai enlevé mes mains et attendu un quart d’heure que la douleur revienne complètement avec autant d’intensité et ai recommencé l’expérience 4 fois. Et 4 fois la douleur a disparue.
Je suis donc allé me recoucher dans la position adéquate et me suis endormis comme un loir jusqu’au lendemain.
Bien sur je suis allé voir un dentiste c’est quand même la meilleur solution actuellement.
Je m'imagine arriver au boulot et dire (Chef je dois rester avec les mains comme ça alors trouver moi un boulot adéquat à ma position) c'est pas sérieux.

Ceci écrit je cherche toujours le concept du CM torique et surtout comment justifier l'absence d'opposition, flux induit inducteur, avec une charge toujours alimentée.
A+


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 16 Nov 2020, 11:06 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Jan 2017, 15:15
Messages: 321
Bonjour,

Citation:
Nous ne sommes qu'au début de la découverte du monde immatériel.


Si les connaissances nucléaires sont relativement récentes, on ne peut pas dire que leurs découvertes profitent beaucoup à la santé et à l'évolution des consciences ? A part l’utilisation pour l’armement militaire, l’évolution matérielle du peuple, et un début de dépistage des maladies par IRMN, donc toujours le profit, mais paradoxalement il n’y a toujours rien pour guérir l’humain qui reste le grand orphelin du système ? Ne faudrait-il pas faire de l’ombre aux lobbies pharmaceutiques ? Il est aussi vrai, et on nous le démontre assez bien aujourd’hui, que ce n’est pas le gouvernement qui gouverne mais bien la science qui dirige le peuple, ce qui est très grave !

Alors et toujours dans ce sens, que penser de la découverte d’une énergie sur-unitaire (à laquelle je ne crois pas, puisqu’elle ne pourrait prendre sa source que dans la décomposition de l’Unité, c’est juste une question de bon sens…) elle ne profiterait donc et toujours qu’à la puissance du confort matériel au détriment de la vulgarisation de la santé, pourquoi cela changerait-il ? Puisque comme nous l’avons vu plus haut c’est bien la force magnétique la plus forte qui imprime toujours sur la plus faible ? Ce serait alors le déclin irréversible de l’humanité…

La seule voie possible et gratuite, c’est encore, et j’y crois, par l’évolution individuelle pour espérer inverser ce mouvement destructeur… Oui, c’est possible !

Citation:
Un Kiné m'a expliqué que la polarité sud d'un aimant est bénéfique pour soigner les traumas musculaires.


Le problème c’est que tous les vendeurs n’ont pas la même définition sur le pôle nord et le pôle sud d’un aimant ? Mais en principe en n’utilisant qu’un seul aimant sur le bon pôle l’effet est très rapide, ne pas le laisser en continu car au bout d’un certain temps l’effet s’inverse par saturation du pôle attiré…
Personnellement j’utilise cette convention :

Image

Voici un petit résumé sur la question, mais surtout d’abord se fier à son ressenti…

http://www.naturopathie-en-clair.com/wp ... %C3%A9.pdf

_________________
« Quand tu auras compris l'ensemble, alors tu comprendras les parties. Donc commence par comprendre l'ensemble. »

« La réalité des choses que l’on observe se trouvent dans les interactions et non pas dans les objets » Pr. Marc Henry.


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 21 Nov 2020, 12:48 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Juin 2014, 11:11
Messages: 82
Bonjour à tous,
Le tire du sujet aurait du être "j'ai plusieurs questions sur l'induction", car il y a encore une zone d'hombre que je n'ai pas réussi à éclaircir malgré mes recherches sur les ondes électromagnétiques stationnaires. Faut dire que les explications et formules s'y rapportant, sont ésotériques pour moi. J'ai même vu la loi de Lenz écrit "bizarrement" par rapport au tout simple E = -(delta phi) / (delta t) bien plus simple. J'ai lu également que l'énergie développée par les ondes stationnaires pouvait être relativement importante.
Voici ma question:
Une onde électromagnétique stationnaire, formée de deux ondes électromagnétiques de même valeur et de même fréquence, mais de sens opposé, peut elle créée une induction dans une bobine?
Soi avec décalage de phase temporel de pie/2?
Soit sans décalage de phase temporel?
Par avance merci pour vos réponses.


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 21 Nov 2020, 14:35 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Jan 2017, 15:15
Messages: 321
Citation:
Voici ma question:
Une onde électromagnétique stationnaire, formée de deux ondes électromagnétiques de même valeur et de même fréquence, mais de sens opposé, peut elle créée une induction dans une bobine?
Soi avec décalage de phase temporel de pie/2?
Soit sans décalage de phase temporel?

Bonjour,

Pour moi, (je réponds sur l’effet quantique !) Oui il y a là, une induction de créé dans la bobine avec un décalage de phase temporel ! Plus encore je dirais que l’orientation du système par rapport au nord de forme terrestre est également à prendre en compte.
Il faut même savoir qu’un flux magnétique voit ses pôles inversés par l’effet d’un coude à 90° sur son conducteur, même chose pour l’électromagnétique au niveau quantique… ( Bon, l'électromagnétique ne nait-il pas justement du mouvement de ce flux magnétique !)

Maintenant comme ton système n’est pas du tout de mon domaine, (n’étant pas moi-même électricien) je ne pourrais dire vraiment quel est l’incidence de cet effet bien réel à son niveau, et en rapport sur le résultat global?

_________________
« Quand tu auras compris l'ensemble, alors tu comprendras les parties. Donc commence par comprendre l'ensemble. »

« La réalité des choses que l’on observe se trouvent dans les interactions et non pas dans les objets » Pr. Marc Henry.


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 21 Nov 2020, 17:42 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 06 Avr 2016, 10:09
Messages: 809
piedalu a écrit:
Bonjour à tous,
Voici ma question:
Une onde électromagnétique stationnaire, formée de deux ondes électromagnétiques de même valeur et de même fréquence, mais de sens opposé, peut elle créée une induction dans une bobine?
Soi avec décalage de phase temporel de pie/2?
Soit sans décalage de phase temporel?
Par avance merci pour vos réponses.

S'il y a une onde stationnaire qui par définition contient des minimums et des max de puissance suivant où on se trouve sur cette onde, oui bien sûr, si on couple une bobine sur un max on obtiendra un max de puissance dispo en sortie de cette bobine.
Ex : par un générateur HF de 27 MHz de sortie 300 Ohm on envoie de la puissance sur 2 fils // espacés d'un cm environ (du genre ligne de transmission twin 300 Ohm) et on fait un court circuit en fin de la ligne (longueur de la ligne > 5m), il y a désadaptation d'impédance et lorsque l'onde arrive sur le courcircuit elle revient en direction du générateur par réflexion. Le long de cette ligne de transmission il s'établit un régime d'ondes stationnaires que l'on peut détecter par exemple grâce à une bobine de couplage (2 spires environ)


Dans le cas ci dessus on a bien 2 ondes EM en sens inverse. L'onde qui revient en arrière est due à ce que la charge en fin de ligne n'est pas de 300 Ohm (courcircuit). Si on avait mis une résistance de 300 Ohm il n'y aurait pas eu réflexion de l'onde, mais dissipation de celle-ci sous forme de chaleur dans la résistance (donc pas d'onde stationnaire, juste une onde progressive). Au lieu d'un court circuit on aurait pu mettre rien (circuit ouvert) ce qui aurait provoqué également une réflexion de l'onde. On pourrait mettre également une résistance variable et suivant la valeur de celle-ci dès qu'elle diffère de 300 Ohm, on crée un déphasage plus ou moins important et donc un taux d'onde stationnaire également plus ou moins important (voir aussi expérience des fils de Lecher)

Ce qui se fait sur une ligne de transmission peut aussi se faire dans l'air libre. Par exemple en promenant un récepteur FM dans une pièce on voit que suivant où on se trouve, ça marche plus ou moins bien. L'onde qui arrive se reflète sur les murs et il se crée des ondes stationnaires complexes en 3 D (en dehors de tout effet d'absorption par le mur lui-même)

Par contre si dans un grand champ sans obstacles environnants, on avait un émetteur avec 2 antennes distinctes proches, 2 ondes EM vont partir en phase et comme il n'y a pas de réflexion ni déphasage, il n'y aura pas d'ondes stationnaires et l'onde récupérée sera en théorie de même intensité quelque soit la distance (mise à part l'atténuation due à la distance). C'est quasi comme s'il n'y avait qu'une seule antenne et une seule onde qui partait (dans la pratique il faut ajuster l'écart entre les 2 antennes pour avoir le déphasage nul)


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 21 Nov 2020, 21:36 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 06 Avr 2016, 10:09
Messages: 809
Ah oui pour finir de répondre à la question, supposons que maintenant l'émetteur placé dans un grand champ alimente en phase les 2 antennes, mais ce coup-ci espacées de 100 m par exemple et promenons nous entre-elles avec un détecteur de champ. Ce coup-ci les 2 ondes vont se rencontrer et suivant la distance entre les 2 antennes en fonction de la longueur d'onde à la fréquence considérée, le résultat sera différent : en théorie les ondes peuvent plus ou moins s'annuler, se renforcer ou créer des ondes stationnaires.

Pour mettre le phénomène en évidence, le plus simple est de travailler en hyperfréquence avec une ligne de mesure (0,5 m de guide d'onde le long duquel on peut balader une sonde de mesure capable de détecter la présence d'ondes stationnaires ou pas). Au bout de chaque extrémité du guide on met une source hyperfréquence. Les sources peuvent émettent en phase ou décalées à convenance.

Pour conclure : lorsque 2 ondes de même fréquence se rencontre en sens inverse le résultat sera fonction de la phase des sources, mais également de la distance entre les 2 sources en fonction de la fréquence (longueur d'onde)


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 22 Nov 2020, 11:53 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Juin 2014, 11:11
Messages: 82
Bonjour,
Un grand merci pour vos réponses et votre indulgence pour les fautes faites dans mon précédant message. Je ne me suis pas relu. C'est ça les retraités ils n'ont jamais le temps!
Je vois que le sujet est complexe, les facteurs, ∆t et longueur d’onde, de chaque fréquence me paraissent importants en fonction du (ou des) point de réflexion.
Je vais cogiter tout cela.
A+


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 34 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
POWERED_BY
Traduction par: phpBB-fr.com