Nous sommes le 23 Juil 2019, 08:49

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Règles du forum


Bienvenue sur les forums MagnetoSynergie ! Avant tout, lisez "Clés pour une bonne utilisation des forums". Utilisez le forum adapté à votre sujet. Si votre sujet n'existe pas, faîtes-en part à l'administration des forums. Cet espace de liberté vous est proposé pour vos échanges techniques, culturels et philosophiques. Cette liberté s'arrête là où cela commence à nuire à autrui. Elle s'accompagne donc du devoir de respecter les autres utilisateurs. Les attaques personnelles et les querelles d'ego ne sont pas tolérées. La politique est proscrite des forums. La publicité est strictement interdite sur les forums. La non-observation de ces clauses impliquera le bannissement définitif de tous les forums, et cela sans préavis. Le français est une belle langue, ne la maltraitez pas. Correcteur de français - Conjugaison
Image



Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 42 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 05 Aoû 2017, 07:46 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Juil 2014, 15:30
Messages: 486
@ yeshelolo

Je suis d'accord, pas de dispositif miracle ou en tout cas suffisant pour fournir assez d'énergie et se passer d'EDF.

Aussi, d'accord sur le fait que si demain je trouve une solution 'miracle" ils y auraient au moins plusieurs industriels avides de potentiel économique intéresser, à commencer par mon patron.
je pense que si on a quelque chose, forcément tous les entrepreneurs du coin ne sont pas a la solde des lobbies et on finirait par trouver un investisseur.
Mais je ne pense pas dans le cas d'un système compliqué que cela serait aussi simple à démontrer.

"Maintenant il faut bien avouer que tous les soi-disant montages promettant monts et merveilles (Over-Unity) se sont tous avérés être des fakes. On n'a rien de concret sur le site et pourtant on cherche à reproduire et on teste ces montages depuis des années..."

Alors ça, c'est bien vrai.
Régulièrement on a du perendev et Cie...
Idem pour un dispositif sur unitaire, au jour d'aujourd'hui c'est bien simple pour ma part je ne fabrique que des expériences personnel je ne réplique plus rien depuis un bon moment...

Pas de complot mondial ?
Je pensais cela aussi, mais depuis les élections, je me dis qu'un "complot" involontaire, (simplement les puissants qui se concertent), oui j'y crois, mais je garde les pieds sur terre, pas de complot anti-moteur de soucoupe volante ou que sais-je...

Si on n'arrive pas à reproduire, non seulement ça veut dire que ça ne marche pas mais ça prouve que depuis longtemps certain utilise le filon de l'énergie libre pour filouter...

@ H.A

Je n'ai pas testé ses systèmes, mais ma conviction profonde est qu'en électricité sans matériaux supra conducteur à partir du moment ou un courant circule, on perd déjà une partie du potentiel.

Quand a transformé le champ magnétique terrestre (quasi statique) en électricité ou le rayonnement cosmique ou que sais-je, je vous laisse imaginer la taille du machin pour un foyer moyen (si jamais ça peut marcher).

Enfin, je ne sais plus qui a dit ça mais "absence de preuve n'est pas preuve d'absence", il reste un faible espoir de trouver quelques choses on ne sait jamais (je ne parle pas d'énergie crée a partir de rien...).

Cordialement.

_________________
==============<"comment combler le vide du silence éternel de ces espaces infinis ?.">==============
Citation d' Aléxandre Astier.


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 05 Aoû 2017, 09:50 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Mar 2013, 21:11
Messages: 137
@ katagena : Tout a fait en phase.

En ce qui concerne le système à produire. Cela devrait être un système qui doit pouvoir supporter des pertes. Car il serait totalement inutile d'avoir construit un système qui tourne perpétuellement mais dont le moindre frottement ou perte joule, le conduit à l'arrêt. Il serait inutilisable.

Il faut continuer la recherche, c'est vital pour la planète. Mais pitié, pas de complot, ou autres fantasmes. Juste une approche rigoureuse et scientifique pour analyser et reproduire les propositions de montage.

Mais bon on s'égare du ce post. Bonne continuation !


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 08 Aoû 2017, 08:32 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 06 Avr 2016, 10:09
Messages: 663
Bonjour,

Oui effectivement, je pense également que certains dispositifs brevetés pour récupérer de l'énergie à partir des variations du champ électrique ou magnétique enveloppant la terre (T.E.C, système Prentice, Rayburn ou autres...) fonctionnent plus ou moins bien suivant les jours... Cependant, il n'y a pas de demie mesure : pour arriver à retirer de l'énergie, il faut d'abord exciter suffisamment l'entourage avec des puissances conséquentes sinon ça ne marche pas. Donc on ne peut pas réaliser un petit modèle de démo. pour se faire plaisir, c'est tout de suite des appareils volumineux qui fonctionnent sous haute tension, donc dangereux et polluant en niveau des parasites et de plus surement pas génial pour la santé !!!
Alors même si le COP est d'environ de 2,5 ou plus, ce n'est pas adapté pour monsieur tout le monde. C'est plus approprié pour des locaux situés dans des régions isolées et encore, à condition que le dispositif soit à l'écart des gens. Techniquement, de nos jours on pourrait réaliser de tels dispositifs qui fonctionneraient suffisamment bien, mais au vu des inconvénients (pollution électrique entres autres) on préfère utiliser d'autres moyens.
Voila sans doutes pourquoi il n'y a pas eu de suite donnée à ces engins.
Bon OK, il n'y a plus qu' à trouver autre chose ... :?


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 08 Aoû 2017, 10:57 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Mar 2013, 21:11
Messages: 137
Des machines à COP surnuméraire existent. Par exemple les pompes à chaleur qui utilisent la chaleur ambiante et la thermodynamique pour produire un COP de 3 à 4.

L'énergie ambiante existe, le soleil nous assure une température de 15°C en moyenne sur le globe, ce qu'il faudrait trouver c'est un moyen de canaliser cette énergie ambiante électriquement. Pour l'instant on a trouvé le moyen de la canaliser thermiquement.

Et passer de la chaleur à l'électricité ne se fait pas sans perte importante de rendement (à ma connaissance, modules Peltier 10%).

Il y a bien les panneaux photovoltaïques qui fonctionnent, avec un rendement assez faible de l'ordre de 10% à 20%. Mais c'est déjà pas mal car le soleil nous arrose de 500W/m2 (hiver) à 1000W/m2 (été) . Avec un belle surface, on peut récupérer pas mal d'énergie. Ce système est celui privilégié actuellement pour la transition énergétique.

En ce qui concerne l'énergie de la terre, je serais bien curieux d'avoir les chiffres théoriques de la variation du champs électrique de la terre. Car jusqu'à maintenant, ce que j'ai pu récupérer en balayant sur de larges fréquences, ce sont des tout petits volts (et mW) radio... Pas de quoi utiliser pour alimenter ne serais-ce qu'une petite ampoule .... Alors je m'interroge, quel type d'antenne peut capter cela. Si on parle de quelques Hertz, il faudrait une antenne gigantesque ne serait-ce que pour l'accorder au quart d'onde. Si on dit 7 hertz (ce qui semble être un ordre de grandeur accepté : résonance Schumann et autres ) Lambda = C / F = 3.10^8 / 7 = 42,8.10^6 m soit une antenne de 10,7.10^6 m au quart d'onde. Ca va faire du fil ! On peut en construire une plus petite mais on va perdre en rendement ... Et en admettant que l'on veuille construire un tel dispositif , quelle puissance théorique peut-on espérer récupérer au max ?

Bref, c'est mal barré d'entrée ... Et à mon avis c'est pas une petite maquette comme ce montage qui va nous alimenter des ampoules tungstène 100W et une TV. Là c'est carrément un fake (avec petit livret explicatif à 60€ tout de même) où si tu réussis pas ton montage c'est que t'es un âne... Faut mettre une limite à la crédulité et un stop aux arnaqueurs.

A vous lire


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 08 Aoû 2017, 19:02 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 06 Avr 2016, 10:09
Messages: 663
D'accord avec toi le kit Hendershoot est une belle arnaque( idem pour le générateur Keishe)


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 18 Fév 2018, 18:01 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 06 Avr 2016, 10:09
Messages: 663
Bonjour,

Pour remettre l'histoire d'Herdeshot sur le tapis, il est possible que cet homme n'avait pas triché en barbouillant ses condensateurs fait maison d'une teinture radioactive (lol). Si ça avait été le cas, une mesure au compteur Geiger l'aurait mis en évidence ;)
D'autre part, l'utilisation de son générateur à proximité d'un émetteur de radio puissant aurait donné une explication pour savoir d'où venait l'énergie... mais à priori l'engin fonctionnait aussi en dehors de toute proximité d'un émetteur.

Le but ici n'est pas de refaire un générateur Hendershot qui fonctionne (trop compliqué), mais d'essayer de comprendre comment ça pouvait être possible et éventuellement donner des idées...
Alors si tout cela n'est pas une fable, comment est-ce possible ?

Le secret est était' il au niveau des 2 condensateurs bricolés ? Il est possible que ceux-ci fonctionnaient « en mode électret » et ça serait ainsi qu'un déséquilibre suffisant aurait été produit dans l'environnement, permettant alors de retirer de l'énergie directement de celui-ci ou par remonté d' électrons depuis la terre ?

Les matériaux présentant un effet électret sont connus. Dans certaines conditions, même les électrolytes peuvent émuler un effet d'électret notamment en présence d'un champ magnétique haute fréquence. Ça serait pour cette raison d' Hendershot confectionnait « ses condensateurs fait main » à partir de condensateurs électrolytiques dépiautés. De plus, les condensateurs étaient placés au centre des bobines, ce qui va dans le sens de cette hypothèse...

Pour le savoir il n'y a qu'un moyen: c'est d'essayer de refaire juste une petite partie du montage et d'effectuer une mesure très simple.

A partir des archives, https://www.dropbox.com/s/yzhhuxkfvufl1 ... s.pdf?dl=0 on peut confectionner juste une seule bobine L4 sur laquelle se trouve un condensateur maison en parallèle, ainsi que la bobine L3 qui servira de couplage et le dit condensateur bien sûr.
Aux bornes du condensateur reconstitué, on branche un petit voltmètre numérique avec des fils courts pour interférer le moins possible avec le montage.
On alimente L3 avec un générateur HF par exemple, réglé au maximum de sa puissance sur une fréquence de l'ordre de 660 Khz. On regarde la valeur de la tension (on peut essayer de moduler la HF du générateur avec du 60 HZ en sinusoïdal ou carré pour voir si ça change quelque chose et bien sûr d'essayer de faire varier la fréquence HF. On peut également essayer en inversant les fils du générateur HF)

Si à un moment donné, on obtient une tension continue anormalement élevée sur le voltmètre, c'est qu'il se passe quelque chose de remarquable !!! :ugeek: :o


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 18 Fév 2018, 19:42 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Mar 2013, 21:11
Messages: 137
H.A a écrit:
A partir des archives, https://www.dropbox.com/s/yzhhuxkfvufl1 ... s.pdf?dl=0 on peut confectionner juste une seule bobine L4 sur laquelle se trouve un condensateur maison en parallèle, ainsi que la bobine L3 qui servira de couplage et le dit condensateur bien sûr.
Aux bornes du condensateur reconstitué, on branche un petit voltmètre numérique avec des fils courts pour interférer le moins possible avec le montage.
On alimente L3 avec un générateur HF par exemple, réglé au maximum de sa puissance sur une fréquence de l'ordre de 660 Khz. On regarde la valeur de la tension (on peut essayer de moduler la HF du générateur avec du 60 HZ en sinusoïdal ou carré pour voir si ça change quelque chose et bien sûr d'essayer de faire varier la fréquence HF. On peut également essayer en inversant les fils du générateur HF)

Si à un moment donné, on obtient une tension continue anormalement élevée sur le voltmètre, c'est qu'il se passe quelque chose de remarquable !!! :ugeek: :o


Ton expérience est vouée à l'échec, car si tu mets une capa en parallèle d'une bobine tu n'auras jamais aucune tension continue. Si c'était le cas, tu aurais pris en défaut la loi d'Ohm qui veut que U = R x I . Ici la résistance de ta bobine étant quasi nulle, la tension continue aux bornes de la dite bobine sera elle aussi quasi nulle (en continu). Ceci n'empêchera pas ta bobine d'avoir une tension alternative significative car en AC U = ZL x I et ta bobine aura un ZL significatif, mais en ce qui concerne la tension continue ce sera 0 (c.f théorème de superposition).

Pour tes mesures, attention avec les voltmètres continu, ils peuvent indiquer des valeurs erronées quand on mesure ld DC d'une tension HF. Mieux vaut vérifier avec un oscilloscope pour éviter les erreurs de mesure.


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 18 Fév 2018, 20:48 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 06 Avr 2016, 10:09
Messages: 663
Pour le scop, oui c'est mieux (surtout s'il est isolé de la masse, donc de préférence sur batterie pour éviter de ramener la masse sur L4 histoire de rester symétrique). Côté L3, pas de problème (en principe) si le générateur HF ramène la masse sur L3.

D'autre part, je pensais que le condensateur électrolytique aurait pu jouer également un rôle de redresseur électrolytique ? Dans ce cas on aurait obtenu du continu sur celui-ci. (Par contre la mesure n'est pas à faire sur les 2 bornes de sortie du condensateur, mais entre une des bornes de sortie et la face externe du condensateur)
En fait c'est un montage atypique, le condensateur est double (voir construction): L4 + la capacité parasite sur la grande face externe du condensateur (entres autres) résonnerait en HF, le reste du condensateur accumulerait de l'énergie en continu avant de la redistribuer. (Dans la réalité il devait y avoir de la HF modulée en 60 HZ à ce niveau)

Je reconnais que c'est tordu :roll: mais bon ...


Dernière édition par H.A le 19 Fév 2018, 14:51, édité 2 fois.

Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 19 Fév 2018, 10:52 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 06 Avr 2016, 10:09
Messages: 663
Le condensateur reconstitué doit être parfaitement symétrique (difficile à réaliser), sinon il apparaîtra un courant continu en sortie de celui-ci qui saperait à coup sûr le fonctionnement présumé du montage.
En fait, on devrait trouver une composante positive (par exemple) entre une petite armature du condensateur et la grande armature commune. Et la même tension sur l'autre petite armature et la grande.

Un petit crobar:
https://www.dropbox.com/s/tndf5216l8mx6 ... n.odt?dl=0

Sauf erreur de calcul, en considérant le montage Hendershot au complet et en négligeant le rendement, pour allumer une lampe de 70 W à 60 Hz, il faudrait que chaque demi-condensateur de chaque « panier » fournissent 0,292 J à chaque quart de période du 60 Hz. :shock:
En supposant qu'il y ait une erreur sur les achives, et que chaque demi-condensateur face en fait 13µF, il devra se recharger à 212 Veff minimum pendant ce lap de temps ce qui n'est pas complètement dérésonnable. :?


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 21 Juil 2019, 13:04 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 06 Avr 2016, 10:09
Messages: 663
Il est fort possible que le montage Hendershot ne soit en fait qu'une pompe de charges via une prise de terre. Ce qui explique pourquoi le montage était capricieux et s'arrêtait de temps en temps : Il y avait des jours où ça marchait bien et d'autres moins bien. C'était sans doute suivant les conditions atmosphériques et notamment de la valeur du champ électrique terrestre.
Il est probable aussi que les condensateurs faits "maison" contenaient un peu de matière fissile mélangée à l'electrolyte histoire de faciliter à bon compte le fonctionnement du montage.
Evidemment quand ça s'est su, il a été dit que toute l'énergie venait de la matière fissile et que par conséquent c'était une arnaque. Ce qui n'est pas forcément le cas, le gros de l'énergie serait provenu des charges « aspirées » depuis la terre ?

Il en est probablement de même en ce qui concerne la Testatika qui ne serait également qu'une pompe de charges. Il a été soupçonné que les condensateurs de stockage contenaient du radium ou autres et par conséquent on a vite crié à l'arnaque !!! Mais bon ce n'était peut être qu'un moyen simple pour en favoriser le fonctionnement et l'énergie proviendrait là aussi principalement de la terre ? (en fait tout dépend s'il faut remplacer le radium de temps en temps ou si ce n'est pas nécessaire ?)

Idem avec les montages de Gray qui ne seraient que des pompes de charges (du moins ses premiers montages, après je n'en sais rien). Là aussi Gray utilisait des matières radioactives pour ioniser à bon compte afin que le montage puisse fonctionner plus facilement et il ne s'en cachait pas … ce qui entre autres l'a décrédibilisé.

Reste les pompes de charges de Tesla qui lui n'utilisait pas de matières radioactives (à priori) mais le gigantisme de ses installations et les tensions utilisées faisait qu'il pouvait s'en passer.
Il y a aussi l'histoire de sa Pierce Arrow, mais là on n'a pas trop d'infos...

Après il y a le Kapanadze qui en dehors d'une arnaque serait peut être également qu'une astucieuse pompe de charges ? A voir...

Quant au dernier montage de C. Tétard, j'attends qu'il prouve le COP >1 par un rebouclage par exemple. Il est possible que son truc soit sur-unitaire mais sous certaines conditions : bonne prise de terre, dimensions des antennes (donuts) à adapter en fonction de la hauteur des TC et du niveau de THT obtenu, etc...
Evidemment comme pour le Kapanadze, j'aurais préféré que le montage de C.Tétard puise son l'énergie directement dans la ZPE et non pas dans la terre, mais bon ça reste qu'un vœu pieux pour l'instant :?


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 42 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
POWERED_BY
Traduction par: phpBB-fr.com