Nous sommes le 23 Oct 2017, 04:27

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Règles du forum


Bienvenue sur les forums MagnetoSynergie ! Avant tout, lisez "Clés pour une bonne utilisation des forums". Utilisez le forum adapté à votre sujet. Si votre sujet n'existe pas, faîtes-en part à l'administration des forums. Cet espace de liberté vous est proposé pour vos échanges techniques, culturels et philosophiques. Cette liberté s'arrête là où cela commence à nuire à autrui. Elle s'accompagne donc du devoir de respecter les autres utilisateurs. La politique est proscrite des forums. La publicité est strictement interdite sur les forums. La non-observation de ces clauses impliquera le bannissement définitif de tous les forums, et cela sans préavis. Le français est une belle langue, ne la maltraitez pas. Correcteur de français - Conjugaison
Image



Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 21 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 23 Avr 2017, 00:25 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Jan 2017, 15:15
Messages: 126
Citation:
Je suis d'accord avec toi la base est primordiale à comprendre.
Mais j'avoue être perplexe
Avant tout je reprécise (pour ma paroisse) :

Pas de soucis là-dessus, chacun gère sa paroisse, ce que j’essaie de te dire c’est qu’elles ne peuvent pas cohabiter ensemble, chacune à ses règles l’une doit donc admettre les règles de l’autre et réciproquement, sinon c’est la chienlit et tu tournes en rond, hors comme ma paroisse fonctionne déjà, je ne cherche pas non plus à faire une communauté, j’explique juste son fonctionnement avec ses étiquettes à qui veut bien essayer de la comprendre, et ici c’est de la gestion des ondes dues aux formes qu’il est question d’abord, je n’y fait pas entrer la science dite officielle, ni les mathématiques, ça fonctionne parfaitement sans ces artifices.

A+

_________________
« Quand tu auras compris l'ensemble, alors tu comprendras les parties. Donc commence par comprendre l'ensemble. »


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 27 Avr 2017, 14:17 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Jan 2017, 15:15
Messages: 126
katagena a écrit:
Bonjour.
Moi aussi j'ai beaucoup de mal à comprendre, je ne saisis pas vraiment comment répliquer cette expérience ?, est-ce un appareil pour soigner les malades ?.
Disons que sans vouloir te vexer c'est bien présenter, mais pas très compréhensible.
mais si tu prétends avoir des résultats, ça m'intéresse.

Pourrait tu fournir le protocole d'une expérience pas trop difficile a mettre en pratique, juste histoire de voir si c'est reproductible ?.

Cordialement.

Bonjour,

L’intention de faire connaitre ma théorie ici, était avant tout, d’expliquer l’énergie au point zéro électromagnétique vue par « les formes ». Et notamment avec le bois, les aimants, et les bobinages, etc… Par contre c’est bien avec le montage des 8 aimants due à l’association de la forme et de la force magnétique que j’obtiens pour l’instant sur moi-même les meilleurs résultats d’équilibre énergétique, ce qui améliore la santé bien sûr, et même de manière assez surprenante !

Mais comme c’est pratiquement impossible de gérer la technique des aimants pour une personne qui ne pratique pas la radiesthésie, mon but n’était pas de mettre ici un protocole plus détaillé qui n’apporterait rien de plus en l’état, sinon des risques supplémentaires pour l’opérateur et le récepteur, comme déjà dit, (qui peuvent aussi concerner une et même personne…) il me faudrait d’ailleurs d’abord l’écrire, mais pour bien l’appliquer il vaut mieux bien comprendre la théorie des formes d’abord !) Non, mon but était de susciter un intérêt pour trouver comment augmenter la puissance magnétique avec la méthode des bobinages ce qui aurait été pour le coup plus simple à gérer pour tout le monde, mais là, apparemment ça n’a pas l’air d’être aussi évident de la mettre en pratique que de le dire ? Alors j’en suis là, pour l’instant, c’est domaine que je ne connais pas suffisamment actuellement. Ce n’est qu’après des expériences probantes dans ce sens que je pourrais faire connaitre un plan et descriptif cohérent d’un appareil, même en simple prototype.

Ceci dit, je m’attendais bien à ce genre de de demande, conscient tout même de tendre une perche pour les personnes cherchant des solutions pour retrouver la santé, mais pour que les expérimentateurs intéressés comprennent ma démarche, je suis bien obligé aussi d’expliquer un minimum, comment j’obtiens mes résultats sans inciter en même temps les personnes à prendre des risques inutiles. Ce n’est surtout pas mon souhait.

Mais un jour qui sait ! Je suis déjà arrivé bien au-delà de ce que j’espérais moi-même dans le passé… Alors continuons ensemble, je sais par expérience que la piste est bonne, j’y crois donc encore davantage :idea: ?

Cordialement

_________________
« Quand tu auras compris l'ensemble, alors tu comprendras les parties. Donc commence par comprendre l'ensemble. »


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 03 Juin 2017, 23:25 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Jan 2017, 15:15
Messages: 126
Citation:
viewtopic.php?f=79&t=2234&p=14251#p14251
Salut Magnelem,

Quand tu parle axe N/S, pour moi c'est un vecteur. Il y a le vecteur aimant et le vecteur terre.
J'avais compris que les 2 vecteurs devaient être sur le même plan ?

Peux tu m'expliquer ce que tu entends par spin ?
Pour moi spin veut dire rotation.
Dans ce cas cela pourrait dire vecteur orienté donnant un spin de la particule ?
Donc cela voudrait dire qu'une particule "d'aimant" tourne sur elle même ? Donc une particule "aimant" crée un champ électrique ?
Pour moi, s'il y a champ magnétique, il y a champ électrique : c'est le principe du champ électromagnétique.
Expérience à tenter : passe un aimant immobile devant une pince ampèremétrique, il ne se passe rien. Donne un mouvement à ton aimant et la pince t'indique des ampères (beaucoup d'ampères).

Avec mon esprit trop cartésien, pour moi, tu influes le pendule.
Étant donné que tu le tiens, ton corps volontairement ou inconsciemment peut donner un mouvement au pendule.
J'avais tenté une autre expérience qui fonctionnait en fonction de mon état d'esprit. C'était de faire tourner une feuille de papier (carré de 3-4cm plié dans les diagonales, pour faire une petite pyramide plate) en équilibre sur la pointe d'une aiguille plantée dans un bouchon de liège ; tu peux arriver à faire bouger la petite feuille. Mais il faut être patient et surtout avoir un forte dose d'énergie positive pour y arriver.
Donc pour moi le pendule est trop suggestif.

Mais tout ceci n'a rien de quantique !

Magnelem a écrit:
Au fait ! Pourrais-tu me définir plus clairement, comme à un enfant de CP quoi ! Ce que tu entends par temps négatifs et temps positifs !

C'est une déduction logique.
C'est expliqué dans la vidéo 1 diapo 11
On finit par trouver une équation qui représente l'évolution de la sphère d'expansion d'une masse.
Quand tu dessines la courbe de cette équation, c'est à dire son expansion volumique (R^3) en fonction du temps (qui n'a pas de limite) puisqu'on est sortie de la relativité générale.
Cette courbe est symétrique par rapport à une valeur de temps négative.
Si cette courbe avait été symétrique par rapport au 0, on aurait pu à ce moment revenir à la relativité générale et mettre toute la théorie de l'effet Vialle à la poubelle.
Mais comme elle est symétrique à -4Gm/3c^3, alors le temps négatif doit exister !
Mais comme le temps négatif n'existe pas dans notre dimension, il faut bien reconnaître qu'il y a 2 univers pour une même et seule masse.

Voilà, je ne sais pas si un enfant de CP peut comprendre, mais des gamins de seconde ont compris.
La représentation d'une parabole ; cela leur parle ! Pour un gamin de CP, il faudra quand même attendre. :)

A propos de spin ; Avec la théorie de l'effet Vialle on quantifie le spin d'un électron à 4867 tr/s (c'est pas magique, c'est de la logique) ce que la physique quantique est incapable de mesurer !
Pourquoi personne ne veut vérifier ?
C'est comme le rapport de masse grave sur inerte ; on quantifie théoriquement et personne ne vient démontrer que c'est des bêtises ?

Pour la magie du quantique, je te rappelle la réponse d'Einstein à Bohr :
Dieu ne joue pas aux dés !

Bonsoir tout le monde, et Phil, en particulier,

Citation:
Quand tu parle axe N/S, pour moi c'est un vecteur. Il y a le vecteur aimant et le vecteur terre.
J'avais compris que les 2 vecteurs devaient être sur le même plan ?


Non, je parle bien de l’axe N/S de forme du plan équatorial présent sur chaque face de tout objet qui doit se superposer avec l’axe N/S du champ de forme du champ magnétique terrestre.
Sur ce dessin c’est l’axe 360°/180°, ce que j’ai représenté sur mes dessins, en l’occurrence les aimants pour mieux comprendre l’interaction réelle du champ magnétique et de sa forme en fonction de ses diverses positions dans le champ magnétique terrestre et également de sa forme.
Tiens donc, mais les voilà nos 2 univers… Non ! Mais si, ils sont partout…
Image

Image
Il faut donc se le représenter le plan dévié de 90° par rapport au vecteur N/S magnétique ayant pour référence le Nord du ciel (ou zénith) Un aimant plat comme tout objet plan, représente sur sa périphérie l’équateur la pièce, sur lequel on peut y déceler toutes les résonances vibratoires, comme sur la sphère !
Citation:
Peux tu m'expliquer ce que tu entends par spin ?
Pour moi spin veut dire rotation.
Dans ce cas cela pourrait dire vecteur orienté donnant un spin de la particule ?
Donc cela voudrait dire qu'une particule "d'aimant" tourne sur elle même ? Donc une particule "aimant" crée un champ électrique ?
Pour moi, s'il y a champ magnétique, il y a champ électrique : c'est le principe du champ électromagnétique.

Oui, c’est comme cela que je vois la chose théoriquement, et ça fonctionne bien ainsi par l’expérience, donc je pense comme toi !
Citation:
Avec mon esprit trop cartésien, pour moi, tu influes le pendule.
Étant donné que tu le tiens, ton corps volontairement ou inconsciemment peut donner un mouvement au pendule
.
Oui, c’est vrai puisque le pendule est le prolongement du bras (vibratoirement), il réagit donc à la question posée intentionnellement, et là plus le protocole est clair, meilleur sera le résultat escompté.
C’est comme si tu voulais aller de Nantes à Paris il te faudrait être clair dans ton intention, sinon tu pourrais aussi bien prendre la direction de Bordeaux ? Hein !
C’est cela l’effet quantique, le soi-disant vide entre 2 états matérialisés (l’information) qu’il nous faut bien maitriser, et que l’on met en pratique à chaque instant de notre vie sans vraiment s’en rendre compte. C’est organiser l’ordre du chaos « environne’mental » dans lequel nous vivons en permanence pour obtenir la bonne fréquence vibratoire.
Citation:
Mais tout ceci n'a rien de quantique !

Alors c’est quoi le quantique pour toi ? Le dire c’est bien, mais le démontrer serait mieux !

Voici quelques citations intéressantes de divers auteurs :
Citation:
Qu’est-ce que le vide ?
Ce n’est pas la notion de matière qui a changé : c’est celle de vide. La matière n’a pas disparu mais c’est le vide qui contient la véritable matière... Le vide n’est plus le rien. Il est polarisé donc source des charges électriques. Il est quantique, chaotique et fractal. Il est source du temps et de l’espace. La matière n’est qu’une partie des niveaux d’organisation du vide quantique.

Chaque fois qu’on construit une théorie quantique relativiste pour décrire une particule, la théorie fait apparaître la nécessité de postuler une « antiparticule » symétrique, de charge opposée. Ces antiparticules forment ce qu’on appelle l’antimatière, dénuée de tout le mystère dont on entoure parfois son nom : ce n’est en fait rien qu’une autre forme de la matière, composée d’antiparticules ayant des charges opposées à celles des particules ordinaires. (…) Dirac, tirant les conclusions de la découverte du positron (antiparticule de l’électron), put proposer une description toute nouvelle du vide. Jusqu’alors, on s’était représenté le vide comme réellement vide, on aurait extrait toute forme de matière et de rayonnement, ne contenait strictement rien, et, en particulier, aucune énergie.

Le vide quantique contient de telles paires virtuelles et cet effet a été observé sous le nom de « polarisation du vide ».

La procédure dite de renormalisation considère que la masse et la charge physique de l’électron sont celles de l’électron « habillé » et non celles de l’électron « nu ». ce dernier n’existe pas réellement, puisqu’il est toujours impensable sans son champ. »

Les termes de « fluctuation du vide » et « particules virtuelles » sont équivalents dans la description, le premier appartenant au langage des champs, le second à celui des particules. (…) Les fluctuations électromagnétiques, et donc les photons virtuels qui en sont la contrepartie dans le langage des particules, furent mises en évidence dès 1940, par la mesure du décalage des raies spectrales de l’hydrogène

Le vide se peuple d’une invisible engeance. L’inventaire du moindre centimètre cube d’espace frappe de stupeur : les paires électron-positon (+ et -) côtoient toute une faune de quanta. Les paires électron-positon virtuelles, en dépit de leur faible durée de vie, s’orientent dans le champ électrique des charges électriques présentes et modifient leurs effets.

Le vide est une composante de l’univers, distincte de la matière ordinaire et du rayonnement. Vide, rayonnement et matière diffèrent par leur équation d’état (relation entre densité et pression pour le fluide considéré), laquelle influe sur l’expansion de l’univers et est influencée par elle, par le biais des transitions de phase. (…) Sa rage savonneuse à s’étendre indéfiniment, l’univers la tiendrait du vide. Le vide a enflé sa bulle. (…) Il y a autant de vides que de champs. (…) Chaque restructuration profonde, ou brisure de symétrie, modifie l’état du vide. Inversement, chaque modification de l’état du vide induit une brisure de symétrie. L’évolution de l’univers procède ainsi par brisures de symétrie successives qui se soldent par des transitions de phase, lesquelles bouleversent l’apparence globale du cosmos. »

L’électron, de charge négative, va ainsi attirer les positrons de ces paires virtuelles en repoussant leurs électrons.

"L’éther est-il matériel ? De toute façon, s’il est, il doit être matériel, il doit être intégré dans le concept de matière. Mais il n’a pas de pesanteur. »

« Aujourd’hui le vide n’est pas le rien. Il serait même l’acteur central de l’histoire de la matière et de l’Univers, le partenaire privilégié de la physique. Vide et matière ne sont plus deux manifestations séparées de la nature mais deux aspects d’une même réalité. »

Etc… Etc… Pour qui veut bien l’entendre… Ces citations sont tirées du lien qui suit :
http://www.matierevolution.fr/spip.php?article597


Celui que tu m’avais déjà passé aussi, mais visiblement tu veux encore autre chose, une autre théorie, une autre étiquette pour expliquer tout ce que la science quantique démontre déjà ? Et d’un savoir qui se perpétue depuis des millénaires…
Citation:
[b]Pr Marc Henry – Le vide est le chef d’orchestre
Marc Henry : Je pratique et j’enseigne la mécanique quantique depuis trente ans. J’ai eu le temps de lire beaucoup de choses. S’il y en a une à retenir, c’est que la réalité des choses se trouve dans les interactions et non dans les objets.

MH : Le vide à une impédance, c’est-à-dire une résistance électrique. C’est pour moi l’un des grands mystères de la physique. Comment du vide peut-il avoir une impédance ? Le vide est capable de propager une onde électromagnétique. Qui dit onde, dit forcément un milieu supportant cette onde. La seule conclusion est que le vide n’est pas vide. Que le vide, c’est-à-dire l’absence de matière, contient une structure topologique permettant l’impédance ou permettant aux ondes de se propager.

Le propre du vivant est justement de faire apparaître une information vivante qui a du sens. L’information morte, incohérente, ce sont les lettres. Et l’information vivante, c’est celle contenue dans les espaces entre les lettres. L’information vivante émerge là où il y a de la cohérence quantique. Les chakras par exemple sont des vortex topologiques du vide biologique, et seul un être vivant peut les sentir.

La mécanique quantique nous apprend que la cohérence n’est possible que si le nombre d’objets qui la supporte fluctue, ce qui implique de l’incertitude. Dès que le nombre d’objets est connu avec précision, c’est-à-dire fixe, on a une information morte. Il faut des fluctuations en nombre pour que les objets puissent se mettre en phase, en cohérence. Les objets se comportent alors comme un bloc d’un seul tenant, on ne sait plus les compter… C’est pourquoi l’information vivant ne peut pas être isolée. Elle est rattachée à un lien topologique qui ne peut pas être défini à travers le nombre d’objet présents, mais à travers le vide et les relations qu’ont les objets entre eux. Ce sont ces cohérences de phase, ces domaines de cohérence, qui contiennent très probablement l’information homéopathique.

La cohérence de phase se déduit des équations de la mécanique quantique. Beaucoup de gens n’y croient pas parce qu’elle n’a pas encore été mise en évidence à température et pression ambiantes. Le fait que la théorie soit en avance sur la preuve expérimentale ne veut pas dire que la cohérence de phase n’existe pas. La réalité nous apparaît comme des blocs. Mais la réalité quantique nous dit que ces blocs se parlent par le vide.
Etc…
http://miriamgablier.com/articles-par-t ... rchestre-1[/b]

J’adhère totalement à ce principe, je le démontre et le met en application chaque jour de manière probante. Oui pour moi c’est la théorie des 2 univers que tu cherches à nous démontrer… Mais que tu ne veux toujours pas voir ? Ce n’est pas une étiquette nouvelle avec son bocal qui importe, mais bien ce qu’elle définit par nature et qui préexiste depuis des millénaires, bien que beaucoup aujourd’hui semblent soudainement encore découvrir ce principe … C’est bien, mais ça ne donne pas le droit pour autant de rejeter tout le travail déjà acquis dans ce domaine avec pour seul but de défendre sa nouvelle paroisse !

Tout dépend donc de ce que l’on souhaite faire, soit essayer de comprendre ce qui fonctionne déjà depuis toujours, ou de nier en bloc tout cet acquis au profit d’une nouvelle théorie dite révolutionnaire, mais aujourd’hui encore inexplicable ??? Chercher c’est bien, mais trouver c’est mieux !
Citation:
A propos de spin ; Avec la théorie de l'effet Vialle on quantifie le spin d'un électron à 4867 tr/s (c'est pas magique, c'est de la logique) ce que la physique quantique est incapable de mesurer !

Pourquoi la magie ne serait pas logique, il y a autant de bon sens dans chaque théorie, non ??? Et pourquoi vouloir se limiter à la mesure mathématique ? Ce n’est pas parce que cette science n’est pas mathématique et inconnue pour beaucoup d'entre nous qu’elle relève pour autant du « hasard » !
Citation:
Pourquoi personne ne veut vérifier ?

Pour ma part, je suis bien incapable de le mesurer, mais ça n’a vraiment aucun intérêt pour expliquer la chose, la mesure est trop limitative dans ce domaine… La mesure mathématique est d’ailleurs très jeune par rapport à ce savoir nous venant de la nuit des temps ! Donc vérifier quoi ?
http://www.le-sidh.org/site/article_106.html
Citation:
Pour la magie du quantique, je te rappelle la réponse d'Einstein à Bohr :
Dieu ne joue pas aux dés !

Une piqure de rappel de temps en temps ça fait pas de mal, mais :
Le mot « hasard » a été créé par l’homme pour définir les choses qu’il n’arrivait pas à comprendre… Un mot fourre-tout bien pratique quoi ! Dommage qu’il entré dans le domaine des croyances pour beaucoup de personnes.

@ +

_________________
« Quand tu auras compris l'ensemble, alors tu comprendras les parties. Donc commence par comprendre l'ensemble. »


Dernière édition par Magnelem le 04 Juin 2017, 15:53, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 05 Juin 2017, 22:13 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Déc 2016, 14:04
Messages: 399
Bonjour Magnelem,
A quoi correspond cette image ?
[img]Image[/img]
On dirait que l'axe N-S est remplacé par +V et -V. Cela voudrait il dire que l'axe N-S est perpendiculaire à l'axe E-W ?
Si c'est ça, cela voudrait dire que tu dessines une boussole dans un autre plan : On a une dimension 2 qui représente une dimension 3.
J'en conclue qu'on fait une translation d'une sphère en superficie de la terre ?
Si c'est ça, l'idée est pas mal ! Il faudrait voir ce que cela donne.

Je pense que quand tu dis
C’est cela l’effet quantique, le soi-disant vide entre 2 états matérialisés (l’information) qu’il nous faut bien maitriser, et que l’on met en pratique à chaque instant de notre vie sans vraiment s’en rendre compte. C’est organiser l’ordre du chaos « environne’mental » dans lequel nous vivons en permanence pour obtenir la bonne fréquence vibratoire.
Tu veux parler de l'effet EPR ? http://tpepr.free.fr/epr.htm
Maintenant laisse moi te dire ce que je pense de la physique quantique : elle résout plein de choses parce que on n'a pas autre chose qui puisse résoudre ces choses là !
Quand je ne connais pas, j'aime bien repartir d'une base, donc, je suis allé voir les définitions de physique quantique :
http://www.futura-sciences.com/sciences ... que-13197/
La physique quantique recouvre l'ensemble des domaines de la physique où l'utilisation des lois de la mécanique quantique est une nécessité pour comprendre les phénomènes en jeux. La mécanique quantique est la théorie fondamentale des particules de matière constituant les objets de l'univers et des champs de force animant ces objets.
Bon, je suis d'accord, ce n'est pas la seule définition, mais beaucoup se réfère à la mécanique quantique.
Alors, la mécanique quantique est intéressante pour calculer le spin d'un électron. Or, la physique quantique n'en parle jamais ! Pourquoi ?
Parce que si on calcule la vitesse de rotation d'un électron en passant par le moment cinétique quantique ; ce qui est tout à fait reconnu et possible, quand on remplace par les valeurs, on trouve une vitesse de 137 x c = l'inverse de la structure fine multiplié par la vitesse de la lumière = c'est impossible !!!
Et ça ne dérange personne, on continue avec cette physique, parce que on n'a pas autre chose !
Avec l'effet Vialle j'ai calculé la vitesse de rotation d'un électron à 4867 tr/s : Si je l'écris et que je le publie, c'est pour que ces théoriciens quanticiens académiciens vérifient cette information.
C'est pour ça que j'ai aussi envoyé au CNES le calcul du rapport masse inerte / masse grave. https://microscope.cnes.fr/fr/des-nouve ... microscope. Je l'ai envoyé au directeur de mission au communiqué de presse ... J'attends toujours une réponse ... que j'aurai surement jamais.
Pourquoi ?
Parce que la théorie de l'effet Vialle n'est pas quantique !!! Et elle ne le sera jamais. Par contre elle peut expliquer, ce qu'explique la physique quantique.
C'est donc cette autre physique qui peut expliquer les choses autrement qu'avec du quantique !

La théorie de l'effet Vialle explique l'expansion de l'univers mais aussi son accélération ! Ce que ne peut pas faire la physique quantique.
Quand je lis : "L’éther est-il matériel ? De toute façon, s’il est, il doit être matériel, il doit être intégré dans le concept de matière. Mais il n’a pas de pesanteur. » : on n'est pas sorti de l'auberge car c'est faux !!! Ce n'est pas possible !
Mais je suis d'accord, le vide n'existe pas, c'est pourquoi je l'ai nommé le "Ploutos". Mais il ne peut pas être pondérable !!!

Quand on sera d'accord sur ce point, on aura fait un grand pas en avant !

Tu prend l'exemple de Pr Marc Henry : excellent !
Qui s'est penché sur l'expérience de l'accélération de la germination des graines arrosées avec de l'eau qui a séjourné dans une bulle énergétique créée par la QdC ? Réponse : Personne !
Mais non, on continue avec la physique quantique :
Le monde quantique est étrange, le flou probabiliste y règne, et au fond, il indique une structure sous-jacente aux phénomènes qui est au-delà de l'espace et du temps. C'est ce que semblent montrer l'intrication quantique et l'effet EPR. L'émergence d'un monde classique à partir d'un monde quantique n'est toujours pas bien comprise. C'est un des objets de la théorie de la décohérence que d'expliquer cette émergence.

En ce qui concerne les 2 univers dont je parle dans la théorie de l'effet Vialle, ce ne sont que 2 univers temporel !
Un univers à temps positif et un univers à temps négatif. Si la parabole (figure, représentant l'expansion du volume de la sphère) était centré sur le 0, il n'y aurai pas 2 univers mais qu'un seul et se serait celui des temps positifs ! Et dans ce cas, je me serai tu ! Et la physique quantique serait l'unique référence !
Si moi, je ne veux pas voir, toi tu ne veux pas comprendre !

Maintenant terminons sur le hasard :
Le monde quantique est étrange, le flou probabiliste y règne, et au fond, il indique une structure sous-jacente aux phénomènes qui est au-delà de l'espace et du temps. C'est ce que semblent montrer l'intrication quantique et l'effet EPR. L'émergence d'un monde classique à partir d'un monde quantique n'est toujours pas bien comprise. C'est un des objets de la théorie de la décohérence que d'expliquer cette émergence.
ça c'est tiré de http://www.futura-sciences.com/sciences ... tique-844/
Toi tu dis :
Le mot « hasard » a été créé par l’homme pour définir les choses qu’il n’arrivait pas à comprendre… Un mot fourre-tout bien pratique quoi !
La probabilité est le hasard mathématisé ! Et la physique quantique est inventé par l'homme.
Donc, la physique quantique est un fourre-tout pour tout ce que l'homme ne comprend pas.
En logique, on appelle cela une table de vérité !

Donc, je suis désolé, mais je continue avec quelque chose que je peux comprendre. Je ne dis pas que la physique quantique ou que la théorie de Magnelem est fausse, mais je ne la comprends pas !


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 06 Juin 2017, 00:03 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Jan 2017, 15:15
Messages: 126
Bonsoir Phil !
Citation:
Je ne dis pas que la physique quantique ou que la théorie de Magnelem est fausse, mais je ne la comprends pas !

Oui, là nous sommes enfin bien d’accord sur ce point, mais tout de même après avoir bien démonté le principe quantique, ce qui est pour le moins paradoxal ? Non !

Je préfère démontrer ce qui marche pour moi et essayer de comprendre les autres angles de vue. Sachant que l’information nouvelle se trouve toujours entre 2 théories, 2 idées, parfois similaires, mais expliquées de manières différentes (je n’ai pas dit inconciliables, puisque dans ce domaine tout est convergeant par nature…)

Bon, je reviendrais ultérieurement pour clarifier la chose, là, il se fait un peu tard pour moi… :roll:

@ +

_________________
« Quand tu auras compris l'ensemble, alors tu comprendras les parties. Donc commence par comprendre l'ensemble. »


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 06 Juin 2017, 20:16 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Jan 2017, 15:15
Messages: 126
Bonjour Phil!

Citation:
Bonjour Magnelem,
A quoi correspond cette image ?
[img]Image[/img]
On dirait que l'axe N-S est remplacé par +V et -V. Cela voudrait il dire que l'axe N-S est perpendiculaire à l'axe E-W ?
Si c'est ça, cela voudrait dire que tu dessines une boussole dans un autre plan : On a une dimension 2 qui représente une dimension 3.
J'en conclue qu'on fait une translation d'une sphère en superficie de la terre ?
Si c'est ça, l'idée est pas mal ! Il faudrait voir ce que cela donne.

L’image n’est pas passée, mais je suppose que tu parles du dessin de la sphère, représentant en géobiologie le pôle nord *(+) et le pôle sud *(-) perpendiculaire à l’équateur ! Nous voyons bien sur ce dessin que nous retrouvons la même vibration (V+) ou nord de forme, vers le nord du ciel, mais aussi sur l’équateur déviée de 90° au V+… Là, nous sommes dans les ondes dues aux formes, à l’effet quantique quoi ! (si je veux parler comme un scientifique ? Et pourquoi pas !) Signification des résonances en géobiologie, * (V+) = Vert positif, * (V-) = Vert négatif
Citation:
Je pense que quand tu dis
C’est cela l’effet quantique, le soi-disant vide entre 2 états matérialisés (l’information) qu’il nous faut bien maitriser, et que l’on met en pratique à chaque instant de notre vie sans vraiment s’en rendre compte. C’est organiser l’ordre du chaos « environne’mental » dans lequel nous vivons en permanence pour obtenir la bonne fréquence vibratoire.
Tu veux parler de l'effet EPR ? http://tpepr.free.fr/epr.htm

Non, pas du tout, je parle juste de mes expériences en ondes dues aux formes, et que l’octave ainsi que la physique quantique définissent comme tel, ça été assez surprenant d’ailleurs pour moi, qui ne connaissait rien dans le domaine scientifique d’y voir expliquer ce que je découvrais de manière sensitive par les ondes dues aux formes beaucoup mieux que je ne l’aurais fait moi-même !!!

Maintenant que cela ait une correspondance avec l’effet EPR, très sincèrement ne m’étant jamais intéressé à ce sujet, je n’en sais rien, mais en lisant ton lien, peut-être aussi ? Mais pour l’instant je ne peux rien dire de plus…
Citation:
Maintenant laisse moi te dire ce que je pense de la physique quantique : elle résout plein de choses parce que on n'a pas autre chose qui puisse résoudre ces choses là !

Ben, pourtant je viens de t’expliquer que ça fonctionne avec moi, mais pas grave, je ne cherche pas à te convaincre…

Citation:
Quand je ne connais pas, j'aime bien repartir d'une base, donc, je suis allé voir les définitions de physique quantique :

Encore, et encore pour la énième fois, pour arriver à ce résultat je suis bien parti aussi d’une base tangible et probante, et que j’ai de plus expliquée ici! Donc chacun est à même d’en faire l’expérience comme je l’ai fait moi-même, au début j’ai nier comme toi, j’ai persisté aussi, également je voulais des preuves, mais au bout d’un moment tu te dit, bon ça va, arrête ces conneries, essai et tu verras bien ce que ça donne… Ben oui il ne faut pas toujours attendre que les autres nous mâchent tout, il faut aussi savoir mettre la main à la pâte de temps en temps, et s’armer de patience! Bon, ça fait au minimum 35 années quand même que je suis sur l’affaire, ceci expliquant sans doute cela !!! Mais tu peux continuer à ignorer ce qui fonctionne, pas grave, moi, ça ne me dérange pas.
Citation:
http://www.futura-sciences.com/sciences ... que-13197/
La physique quantique recouvre l'ensemble des domaines de la physique où l'utilisation des lois de la mécanique quantique est une nécessité pour comprendre les phénomènes en jeux. La mécanique quantique est la théorie fondamentale des particules de matière constituant les objets de l'univers et des champs de force animant ces objets.
Bon, je suis d'accord, ce n'est pas la seule définition, mais beaucoup se réfère à la mécanique quantique.
Alors, la mécanique quantique est intéressante pour calculer le spin d'un électron. Or, la physique quantique n'en parle jamais ! Pourquoi ?
Parce que si on calcule la vitesse de rotation d'un électron en passant par le moment cinétique quantique ; ce qui est tout à fait reconnu et possible, quand on remplace par les valeurs, on trouve une vitesse de 137 x c = l'inverse de la structure fine multiplié par la vitesse de la lumière = c'est impossible !!!

C’est Français « impossible » ? T’as pas vu l’autre porte ? Pas mathématisée, certes, mais ça passe bien !

Bon, plus sérieusement, perso. je n’ai jamais fait de calculs pour faire de la physique quantique, c’est d’ailleurs beaucoup trop limitatif à mon sens, et tu me le démontre vraiment bien, du moins pour la comprendre, une fois qu’elle est bien comprise, que l’on se donne d’autres moyens d’utilisation avec des formules OK, mais ça c’est autre chose.

Tiens, l’explication est peut-être ici, et ça me parait bien logique ! Disons aussi que ça explique parfaitement ma théorie, et mieux que je ne l’aurait fait moi-même… Mais tu n'as pas du lire ce passage ?
Citation:
La mécanique quantique nous apprend que la cohérence n’est possible que si le nombre d’objets qui la supporte fluctue, ce qui implique de l’incertitude. Dès que le nombre d’objets est connu avec précision, c’est-à-dire fixe, on a une information morte. Il faut des fluctuations en nombre pour que les objets puissent se mettre en phase, en cohérence. Les objets se comportent alors comme un bloc d’un seul tenant, on ne sait plus les compter… C’est pourquoi l’information vivant ne peut pas être isolée. Elle est rattachée à un lien topologique qui ne peut pas être défini à travers le nombre d’objet présents, mais à travers le vide et les relations qu’ont les objets entre eux.
http://miriamgablier.com/articles-par-t ... rchestre-1

Citation:
Et ça ne dérange personne, on continue avec cette physique, parce que on n'a pas autre chose !
Avec l'effet Vialle j'ai calculé la vitesse de rotation d'un électron à 4867 tr/s : Si je l'écris et que je le publie, c'est pour que ces théoriciens quanticiens académiciens vérifient cette information.
C'est pour ça que j'ai aussi envoyé au CNES le calcul du rapport masse inerte / masse grave. https://microscope.cnes.fr/fr/des-nouve ... microscope. Je l'ai envoyé au directeur de mission au communiqué de presse ... J'attends toujours une réponse ... que j'aurai surement jamais.

???
Citation:
Pourquoi ?
Parce que la théorie de l'effet Vialle n'est pas quantique !!! Et elle ne le sera jamais. Par contre elle peut expliquer, ce qu'explique la physique quantique.
C'est donc cette autre physique qui peut expliquer les choses autrement qu'avec du quantique !

Pouvoir expliquer autrement ce que la physique quantique explique déjà ??? Tu fais fort Phil, non !
Citation:
La théorie de l'effet Vialle explique l'expansion de l'univers mais aussi son accélération ! Ce que ne peut pas faire la physique quantique.
Quand je lis : "L’éther est-il matériel ? De toute façon, s’il est, il doit être matériel, il doit être intégré dans le concept de matière. Mais il n’a pas de pesanteur. » : on n'est pas sorti de l'auberge car c'est faux !!! Ce n'est pas possible !

Il faut se méfier de telles affirmations à l’emporte-pièce, c’est bloquant !

Pour moi c’est possible, mais ce sont juste 2 états différents et ça entre parfaitement dans ma théorie… J’entre et je sors donc de l’auberge sans aucun problème? Rassure-toi. C'est donc vrai pour moi.
Citation:
Mais je suis d'accord, le vide n'existe pas, c'est pourquoi je l'ai nommé le "Ploutos". Mais il ne peut pas être pondérable !!!

Donc pour toi, il existe fondamentalement des choses différentes inconciliables ???
Citation:
Quand on sera d'accord sur ce point, on aura fait un grand pas en avant !

Pareil ! Je confirme, mieux encore j’écoute et attend patiemment du probant, pour que je puisse expérimenter, comparer selon mon processus.
Citation:
Tu prend l'exemple de Pr Marc Henry : excellent !
Qui s'est penché sur l'expérience de l'accélération de la germination des graines arrosées avec de l'eau qui a séjourné dans une bulle énergétique créée par la QdC ? Réponse : Personne !
Mais non, on continue avec la physique quantique :
Le monde quantique est étrange, le flou probabiliste y règne, et au fond, il indique une structure sous-jacente aux phénomènes qui est au-delà de l'espace et du temps. C'est ce que semblent montrer l'intrication quantique et l'effet EPR. L'émergence d'un monde classique à partir d'un monde quantique n'est toujours pas bien comprise. C'est un des objets de la théorie de la décohérence que d'expliquer cette émergence.

Par définition, les choses que l’on ne connait pas, nous paraissent souvent étranges, mais c’est nous-mêmes qui devons changer, pas les choses qui préexistaient avant nous ?
Citation:
En ce qui concerne les 2 univers dont je parle dans la théorie de l'effet Vialle, ce ne sont que 2 univers temporel !
Un univers à temps positif et un univers à temps négatif. Si la parabole (figure, représentant l'expansion du volume de la sphère) était centré sur le 0, il n'y aurai pas 2 univers mais qu'un seul et se serait celui des temps positifs ! Et dans ce cas, je me serai tu ! Et la physique quantique serait l'unique référence !
Si moi, je ne veux pas voir, toi tu ne veux pas comprendre !

Pourtant ce concept de 2 univers me convient parfaitement, je n’ai jamais nié ? Un temps négatif et un temps positif, oui bien sûr tout est là, il faut bien commencer par poser les bases de l’étude, qui pour moi n’ont rien de différentes de celles de la géobiologie ou autres encore, il y a pléthore dans le domaine, et donc de l’étude des ondes dues aux formes, puis de la fusion électromagnétique, sinon les différentes étiquettes que nous employons l’un et l’autre, normal d’ailleurs puisque nous avons évolués sur des chemins différents , mais pour finalement nous retrouver aujourd’hui ici à parler de cette unique et même nature. Enfin c'est ce que je perçois...

Mais moi, j’en suis bien conscient de cette différence de compréhension, et si je me suis permis d’intervenir sur ce que tu nommes « l’effet VIALLE » Pour moi ce n’est qu’une technique qui reste à définir et non un « effet », encore moins probant d’ailleurs, du moins pas encore ! C’était justement pour parler de ma technique similaire sur certains points qui elle fonctionne déjà, et même si elle n’en est encore qu’à ses débuts, ses « effets » à elle, sont probants et reproductifs pour qui veut bien l’entendre. Il y avait pour moi compatibilité, et d’ailleurs tu ne cesses de demander des idées, mais finalement il ne faudrait pas que ces idées viennent trop bousculer ton esquisse me semble-t-il?
Pourtant, tel ce dit-on! Un tiens, vaut toujours mieux qu’un deux tu l’auras ? Enfin pour moi, maintenant je reste à l’écoute et ne rejette rien dans ce domaine, il y a tellement à recevoir, et cela, ça fait bien longtemps que je l’ai compris !

Citation:
Maintenant terminons sur le hasard :
Le monde quantique est étrange, le flou probabiliste y règne, et au fond, il indique une structure sous-jacente aux phénomènes qui est au-delà de l'espace et du temps. C'est ce que semblent montrer l'intrication quantique et l'effet EPR. L'émergence d'un monde classique à partir d'un monde quantique n'est toujours pas bien comprise. C'est un des objets de la théorie de la décohérence que d'expliquer cette émergence.
ça c'est tiré de http://www.futura-sciences.com/sciences ... tique-844/
Toi tu dis :
Le mot « hasard » a été créé par l’homme pour définir les choses qu’il n’arrivait pas à comprendre… Un mot fourre-tout bien pratique quoi !
La probabilité est le hasard mathématisé ! Et la physique quantique est inventé par l'homme.
Donc, la physique quantique est un fourre-tout pour tout ce que l'homme ne comprend pas.
En logique, on appelle cela une table de vérité !

Oui, là c’est le serpent qui se mord la queue, le hasard mathématisé dans le domaine, laisse-moi rire ! :)
Citation:
Donc, je suis désolé, mais je continue avec quelque chose que je peux comprendre. Je ne dis pas que la physique quantique ou que la théorie de Magnelem est fausse, mais je ne la comprends pas !

Tu continues avec quelque chose que tu peux comprendre, mais sans pouvoir l’expliquer mathématiquement, mais tu persistes dans ce sens quitte à fermer des portes déjà ouvertes, normal c’est ta méthode qui sera la meilleure un jour, oui mais quand ?

Moi je continue avec une technique qui fonctionne déjà pour moi, sans m’interdire pour autant d’ouvrir de nouvelles portes fermées ou refermées… sans obliger quiconque, ce serait je crois perdre mon temps. Dans ce monde en mouvement, notre rôle n’est pas de changer l’autre, mais de bien jouer sa propre partition, c’est ce que j’essaie de faire bien humblement en la partageant ici.

@ +

_________________
« Quand tu auras compris l'ensemble, alors tu comprendras les parties. Donc commence par comprendre l'ensemble. »


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 18 Sep 2017, 01:07 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Jan 2017, 15:15
Messages: 126
Suite de : viewtopic.php?f=43&t=2268&start=10

Hubble a écrit:
Je comprends qu'il s'agit d'ondes dues aux formes et qu'un lien peut être fait avec les ondes de torsion.
J'avoue être ignare dans les 2 domaines...
Au premier abord, tres rapide et superficiel de ma part, je ne perçois pas bien l'intéret de la chose.
Par contre je preçois que ça te semble essentiel !
Alors ça m'intirigue. ;-)
Si tu arrivais à suciter mon intéret de manière simple se serait bien car là ça me semble complexe et sans finalité.

Effectivement connaitre la loi de ces ondes vibratoires est essentiel, pour pouvoir reproduire avec elles, un champ unitaire, ou onde linéaire, énergie noire, ou sombre ! Peu importe les étiquettes définissant une même nature. Donc aussi, cette fameuse énergie négative dont nous parle tant, Phil ! Dans la théorie de l’effet VIALLE. Mais cette énergie est bien dans notre univers contrairement à ce qu’il laissait entendre encore il n’y pas si longtemps de cela, mais je crois qu’il a maintenant compris ! Va-t-il modifier ses textes ?
Citation:
Le concept d'énergie négative n'est pas pure imagination ; certains de ses effets ont même été produits en laboratoire. Ils découlent du principe d'incertitude d'Heisenberg, qui stipule que tout champ (électrique, magnétique, etc.) fluctue. Même quand la densité d'énergie est nulle en moyenne, comme dans le vide, elle n'est pas constamment nulle, de sorte que le vide réel n'est pas le vide qu'imaginait la physique classique ; c'est une mer agitée de particules «virtuelles» qui se créent et s'annihilent spontanément.

La notion habituelle d'énergie nulle correspond au vide soumis à toutes ces fluctuations, de sorte qu'en réduisant l'amplitude de ces dernières, le vide a moins d'énergie qu'il n'en possède normalement : c'est en ce sens qu'il a une énergie négative.

http://www.pourlascience.fr/ewb_pages/a ... -27703.php

Énergie sombre et matière noire, à la découverte du côté obscur de l’Univers

phpBB [video]


Seule cette onde porteuse pénètre les cellules (intra et extracellulaire) et c'est la seule manière de modifier la cellule déséquilibrée, et pour cela il faut y associer une onde portée, bien sélectionnée rétablissant ce déséquilibre, seule cette dernière, n’a aucun effet à long terme sur la cellule.

Ce que je réalise sur moi avec succès… D’où mon grand intérêt pour cette science !!!

Voire également la vidéo: Médecine informationnelle scalaire de Nicolas TESLA, médecine secrète
Placée ici:
viewtopic.php?f=81&t=2270

A+

_________________
« Quand tu auras compris l'ensemble, alors tu comprendras les parties. Donc commence par comprendre l'ensemble. »


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 04 Oct 2017, 16:16 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Jan 2017, 15:15
Messages: 126
Bonjour tout le monde,

Suite!
viewtopic.php?f=81&t=2274&p=14914#p14914
Citation:
H.A a écrit:
En conclusion méfiance avec les théories...

Comme avec les expériences d’ailleurs ! Mais quand l’expérience étaye la théorie, seule une autre théorie associée à son expérience, sera en mesure de déconstruire la précédente… Et ainsi de suite, telle est, et fonctionne la science !
Citation:
Je n'irai pas critiquer quelque chose que je ne connais pas (mais que j'aimerai bien expérimenter). Par contre concernant cette expérimentation, il semblerait qu'il faille avoir quelques facilités en magnétisme ou développer ces facilités.
Pour bien faire, il faudrait avoir un genre de cahier d'exercices progressifs qui permettent d'expérimenter ces ondes de forme et pouvoir également les mettre en application.

Pour faire simple les ondes de forme ne sont plus à démontrer, sinon nous serions tous d’accord devant telle ou telle forme, et ce n’est bien sûr pas le cas, on aime ou on n’aime pas les divers ressentis de manière universelle, et on ne se prive d’ailleurs pas de le dire , c’est parfois difficile à expliquer mais c’est ainsi, chacun interagit bien avec l’effet des formes encore non mesurable par nos appareils, la forme écrite aussi en est un exemple parfait, mais je n’insisterais pas davantage sur celle-ci !

Quoique ?

Effectivement l’effet mesurable des formes par la méthode des aimants que j’ai présentée sur mes pages, ce n’est pas encore possible avec des appareils, en tout cas pour un accès direct au public lambda ! Dans les études nucléaires je pense tout de même que c’est très différent ? Ou encore, comme je le fais par radiesthésie… Mais avec cette science et tout son Art, je ne suis bien sûr pas du tout crédible face aux croyances des puristes formatés par les sciences dites officielles, bien que mes résultats probants soient réellement obtenus. Alors cherchons l’erreur…

J’avais commencé l’étude des forme avec des bobinages il y a quelques années (présentés aussi sur mes pages descriptives…) Depuis, j’ai été trop occupé ailleurs pour poursuivre cette voie, mais je compte bien la reprendre en 2018, bien sûr concernant l’énergie des formes, et donc le champ gravitationnel je suis confronté au même problème qu’avec les aimants pour mesurer ses différentes formes énergétiques.

Seulement je peux planifier la forme constructive, et comme je sais que le champ magnétique gravitationnel est proportionnellement lié à cette forme de construction, je pourrais donc en mesurant le champ électromagnétique connaitre par déduction l’état du champ gravitationnel déformé, en tous cas c’est mon idée ?

Et pour cette mesure d’état électromagnétique il me semble que l’appareil le plus adapté, c’est l’oscilloscope ?

Bon ! Là, il faut que je m’informe davantage sur le sujet qui n’est pas du tout mon domaine, mais pas impossible non plus ? J'ai juste regardé quelques vidéos :?: Je suis donc preneur de vos avis éclairés sur la question concernant les meilleurs appareils :idea: , et plus encore :oops: ! Sachant que je compte me connecter sur du 24 v maxi, et désire obtenir une lecture d’écran suffisamment claire à interpréter. ( pour un prix également abordable ;) )

C'est pour moi la meilleure manière d'expliquer les effets dus aux "ondes de forme" et surtout de me faire mieux comprendre sur leurs réalités :D

Merci,

_________________
« Quand tu auras compris l'ensemble, alors tu comprendras les parties. Donc commence par comprendre l'ensemble. »


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 04 Oct 2017, 18:30 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 06 Avr 2016, 10:09
Messages: 478
Localisation: Charentes Maritimes
Il y a des appareils pour visionner en 3D les champs magnétiques des aimants ou autres mais c'est pas donné !!!


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 10 Oct 2017, 23:06 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Jan 2017, 15:15
Messages: 126
Bonsoir,

H.A a écrit:
viewtopic.php?f=81&t=2214 Posté: 07 Mar 2017, 11:14

Concernant le montage expérimental avec les 8 bobines (d'un point de vue purement électromagnétique) :

1) Il semblerait que celles-ci soient enfilées sur un tube non magnétique. Alors pour augmenter le champ unitaire de chaque bobine il y a 3 solutions, soit augmenter le courant dans les bobines, soit augmenter le nombre de spires de chacune, soit les enfiler sur un matériau ferromagnétique ou les 3 à la fois.

Oui, ce tube est non magnétique pour ne pas bloquer l’émission vers le fil conducteur, ce qui aurait dû d’ailleurs m’interpeller davantage, mais voilà, j’étais trop resté dans la généralité du système ?

il y a donc une 4ème solution pourtant bien logique! Mais quand on a été formaté depuis des décennies par les pionniers de la géobiologie on se fait parfois encore leurrer, ce qui a été mon cas sur ce coup-là ! C’est en échangeant ensemble récemment sur les propriétés des aimants et plus particulièrement du transfert de l’aimant vers le trombone que l’idée m’est soudainement venue.

J’ai juste remplacé le fil cuivre intérieur par un autre, de type câble de frein de vélo, c’est vrai que ça tombe sous le sens, puisqu’il est capteur et conducteur magnétique, mais je n’avais pas suffisamment analysé ce point, tellement sûr de mon montage. :oops:

Alors, Merci H.A, pour ta contribution :D

Je continue les tests, mais déjà ça semble équivalent aux aimants et peut-être même plus…

A suivre,

_________________
« Quand tu auras compris l'ensemble, alors tu comprendras les parties. Donc commence par comprendre l'ensemble. »


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 21 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
POWERED_BY
Traduction par: phpBB-fr.com