Nous sommes le 30 Nov 2021, 16:35

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Règles du forum


Bienvenue sur les forums MagnetoSynergie ! Avant tout, lisez "Clés pour une bonne utilisation des forums". Utilisez le forum adapté à votre sujet. Si votre sujet n'existe pas, faîtes-en part à l'administration des forums. Cet espace de liberté vous est proposé pour vos échanges techniques, culturels et philosophiques. Cette liberté s'arrête là où cela commence à nuire à autrui. Elle s'accompagne donc du devoir de respecter les autres utilisateurs. Les attaques personnelles et les querelles d'ego ne sont pas tolérées. La politique est proscrite des forums. La publicité est strictement interdite sur les forums. La non-observation de ces clauses impliquera le bannissement définitif de tous les forums, et cela sans préavis. Le français est une belle langue, ne la maltraitez pas. Correcteur de français - Conjugaison
Image



Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 145 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 9, 10, 11, 12, 13, 14, 15  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: effet searl documents
MessagePosté: 19 Jan 2014, 12:15 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Nov 2011, 08:23
Messages: 194
Localisation: IDF
suite du post precedent

ha oui, pour le nombre de rouleaux, oui je pourrais l'augmenter, j'ai fait le cerclage plus haut (40mm) et les rouleaux aussi (30mm) donc je ne devrais plus avoir le phénomène d'empilement constaté a plusieurs reprise

quand a le lancer à la main, je n'y crois pas encore, pas assez de puissance générer par les bobines à faible vitesse de rotation de rouleaux, a moins de charger les condos au préalables peut être ...

c'est pour ça que je cherche a monter en vitesse


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: effet searl documents
MessagePosté: 19 Jan 2014, 13:09 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Mai 2013, 10:00
Messages: 495
Localisation: Marseille
Prends par exemple un moteur asynchrone, le champs tournant va légèrement plus vite que le champs fixe, pour ton moteur.

Ton champs fixe c'est tes bobines, ton champs tournant c'est tes rouleaux.

Si tu veux que le système fonctionne il doit impérativement être instable, donc soit tu mets plus de courant dans tes bobines (au bon moment, avec la bonne fréquence) Ou tu mets suffisamment de rouleaux pour qu'il y est une oscillation permanentes, le pression du doigt fera tourner le système. Comme 2 bobines sont relié à une autre opposées, à chaque passages d'un rouleau ça va envoyé une double impulsion (donc intensité 2 fois plus grande, champs magnétique plus puissant) etc le système va accéléré etc.

Le truc c'est la limite, je pense que le système se stabilisera et la vitesse va oscillé, si tu veux vraiment pouvoir tiré de l'énergie du moteur il faudra rajouté des tours ( des anneaux/rouleaux) supplémentaire

Edit : Le fait que tu essais de mettre des capteurs etc pour maintenir la rotation me fait penser au Bedini, avec quelques différences mais si tu regardes le principe de base c'est le bobine + rotor composé d'aimant + capteur je dirai que ça ressemble, alors que le générateur de Searl se différencie par aucun moyen de contrôle il récupère juste l'énergie en sortie du 3 ème rotor

Je pense qu'il faudrait se baser sur le tout premier générateur de Searl (avant les aimants modifié)

_________________
Chercher à faire voler un engin plus lourd que l'air serait une perte de temps - J.W. Rayleigh Prix Nobel de Physique, 1904

L'exploitation de l'énergie nucléaire : un conte à dormir debout - E. Rutherford Prix Nobel de Chimie, 1908


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: effet searl documents
MessagePosté: 19 Jan 2014, 13:26 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Nov 2011, 08:23
Messages: 194
Localisation: IDF
donc un jeu de couplage des bobinages ou chaque bobines alimente son opposé (ou la suivante ?) le tout dans le cas ou je met douze rouleaux ?
Avec une charge sur une sortie ( a définir en fonction du couplage) pour accuser le potentiel excèdent d'énergie ?

Pour sa première version, il s'agissait d'un disque segmenté qui aurait l'avantage de canaliser les courant de Foucaut qui tournait autour des bobines en C (voir quant'homme mais il n'y a pas trop de détails...)


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: effet searl documents
MessagePosté: 19 Jan 2014, 14:15 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Mai 2013, 10:00
Messages: 495
Localisation: Marseille
Le plus important c'est de relié 2 bobines d'extraction sur une d'alimentation, mais ça c'est si tu veux que le moteur fonctionne seul, si tu veux extraire de l'énergie il va falloir rajouté des stators et des rotors, cette configuration va entraîner un effet de cascade avec une amplification, et c'est pour ça que Searl parlait d'un minimum de rouleau par stator, pour cette effet cascade, en dessous de ce nombre le système s'arrêtera

Les courants de Foucaut vont se trouver dans la couronne de cuivre, créer par le champs magnétique tournant des rouleaux, si je me souvient de mes cours ( ce qui n'est pas gagné mdr) ils seront opposés, sauf que les courants seront soumis au champ magnétique de la couronne d'aimant permanent additionne la force centrifuge, tu auras donc un transfert d'électron du centre vers l'extérieur, de plus tu as une couronne de nylon qui isole électriquement et thermiquement le cuivre de l'aimant donc aucun transfère de ce côté là par contre le champ magnétique passera au travers sans problème.

Si tu analyse la forme de chaque champs magnétique tu verras que l'ensemble forme un tore

_________________
Chercher à faire voler un engin plus lourd que l'air serait une perte de temps - J.W. Rayleigh Prix Nobel de Physique, 1904

L'exploitation de l'énergie nucléaire : un conte à dormir debout - E. Rutherford Prix Nobel de Chimie, 1908


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: effet searl documents
MessagePosté: 19 Jan 2014, 17:38 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Nov 2011, 08:23
Messages: 194
Localisation: IDF
Suite à tes remarques j'ai fais donc quelques tests rapide avec les x12 rouleaux :

- Sonde de l'oscillo sur une bobine et forçage de la rotation à la main (environ 2 tours/s)
> quelques millivolts efficace (max 5mv)
- Sonde de l'oscillo sur X3 bobine cablé en parallele, rotation à la main (2 Tr/s)
> comme essai precedent
- Sondes de l'oscillo sur sur les x12 bobines raccordé en série pour augmenter la tension et rajout d'un transfo câblé "a l'envers" pour augmenter l'amplitude du signal sur la sonde, rotation à la main (2Tr/s)
> 2 volts efficace, fréquence approximative calculé à 24hz (2tr/s x 12 rouleaux)
Donc avant le transfo (400/24= un ratio de 16) 125mV donc par bobine = environ 10mV ...!
une petite vidéo du dernier test :

phpBB [video]


Ca fait un peu faible pour rendre autonome x2 bobines alimenté par une seul et même l'inverse (2 bobine qui n'en alimente qu'une), et cela semble me confirmer le perméabilité magnétiques non adapté des noyaux ferrite selon mes besoin.

Pour la forme magnétiques recherché, de ce que j'ai compris de searl, ce serait plutôt un vortex électromagnétiques ou les electrons rentreraient par le centre du disque central et seraient éjecté par le pourtour de la 3eme couche (et récupérer par les bobines), un sur le dessus, et un sur le dessous.
Donc avec le mouvement magnétiques une fois en rotation, cela ressemblerai plutôt à un double tore ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: effet searl documents
MessagePosté: 19 Jan 2014, 21:43 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Mai 2013, 10:00
Messages: 495
Localisation: Marseille
Ou les aimants ne sont pas assez puissant.

Le vortex pour les électrons je suis d'accord, la forme du double tore je sais pas, c'est possible mais si je me souvient quelque page avant j'ai mis une image de la forme du champs magnétique

_________________
Chercher à faire voler un engin plus lourd que l'air serait une perte de temps - J.W. Rayleigh Prix Nobel de Physique, 1904

L'exploitation de l'énergie nucléaire : un conte à dormir debout - E. Rutherford Prix Nobel de Chimie, 1908


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: effet searl documents
MessagePosté: 20 Jan 2014, 07:33 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Nov 2011, 08:23
Messages: 194
Localisation: IDF
Bah c'est du N35 (1.15T) pour les rollers et N42 pour l'aimant central (1.35T) je pense pas que les aimant de l'époque était si puissant
Après il y a l'histoire des distance, l'aimant en lui meme passe a 3mm du noyau, et les plupart des machine utilisant l'induction magnétique passe quasiment a fleur des fer doux pour maximiser les effets, je pense que c'est ça

Quoique qu'il en soit, je vais déjà câblé l'ancienne config et voir si j'arrive à aller aussi vite que la premiere version (voir plus....)
Et pour une version à plusieurs etages, j'ai déjà ma petite idée de fabrication mais avant de me lancer la dedans, je veux voir ce que je peux tirer de cette version

En tout cas merci pour ces infos / conseil, cela m'a donner quelques idées sur comment m'affranchir des capteurs (parfois / souvent couteux... :) )


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: effet searl documents
MessagePosté: 20 Jan 2014, 13:11 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Mai 2013, 10:00
Messages: 495
Localisation: Marseille
Et bien de rien on peut passer a côté de détail mineure, c'est toujours mieux d'être plusieurs, ça donne plus d'idées.

Par contre je viens de penser a un truc, le disque principal (stator) a une couronne en néodyme -> une couronne de nylon -> une couronne de cuivre

Mais les rouleaux, normalement, sont conçu de la même façon il me semble, c'est peut être aussi pour ça que les résultats ne sont pas ceux espérer

Selon moi un capteur n'est utile que si tu veux réguler, il faudrait tenter avec plus de rouleaux

_________________
Chercher à faire voler un engin plus lourd que l'air serait une perte de temps - J.W. Rayleigh Prix Nobel de Physique, 1904

L'exploitation de l'énergie nucléaire : un conte à dormir debout - E. Rutherford Prix Nobel de Chimie, 1908


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: effet searl documents
MessagePosté: 01 Mai 2018, 21:51 
Hors ligne
Utilisateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 06 Avr 2016, 10:09
Messages: 809
Bonsoir,
Pas évident de faire un S.E.G, en fait c'est une machine très sophitiquée. D'après la description, rien que pour les rouleaux il faut « imprimer » un champ magnétique sinussoïdal à la fabrication de l'aimant.
Si l'histoire est vraie, ce que je retiens c'est qu' à 14 ans Searl avait réussi a faire un S.E.G qui colle au plafond et « qui part à Dash » en extérieur !!! Comment un gamin de 14 ans aurait' il pu mettre au point un tel engin alors qu'il ne connaissaissait pas encore la physique ? Le plus probable serait qu'il ait réussi à faire par hasard un générateur électrostatique extrêment puissant au point défier la gravité.

Un peu plus tard vers ses 18 ans Searl aurait perfectionné sa machine au point qu'elle s'auto-alimente et s'emballe. Alors si c'est vrai bien sûr, on peut penser que sous un champ électrique très puissant en rotation on arrive à destabililer l'environnement au point d'arriver à la fois à la sur-unité et par la même occasion à dégraviter !!! Ben pour un jeune homme de 18 ans chapeau !!!

Par la suite Searl aurait réussi à réguler sa machine pour en faire un générateur sur-unitaire et même une secoupe volante !!!

Si c'est la véritée « vraie » :lol: alors on se doute bien que son invention a été décortiquée en grand secret dans des labos et que depuis on métriserait la dégravitation et la sur-unité.

Si c'est bien le cas, nous « les monsieurs, madames tout le monde » on nous laisse bien évidemment dans l'ignorance face à ce bouleversement technologique pour des raisons politico-économiques.

Bon si la machine de Searl fonctionne réellement, le principe serait peut-être de créer une forte émission de charges électrostatiques en rotation, provoquant l'auto entretien de la machine. Après si on veut en faire un générateur, il suffit de coupler un alternateur classique (entres autres).
Si c'est bien cela on partirait d'un élément central (fixe ou déjà en rotation ?) qui rayonnerait un fort champ électrostatique en rotation, ensuite on additionne des séries de rouleaux sur plusieurs couches et à chaque fois on génère encore plus de champ jusqu' à l'emballement. La série de bobines externes serait juste là pour initier et contrôler la rotation des séries de rouleau.
Wep, bonjour la mise au point, ce n'est pas pour moi !!! :cry:


Dernière édition par H.A le 03 Mai 2018, 20:42, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: effet searl documents
MessagePosté: 03 Mai 2018, 18:02 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Déc 2010, 17:53
Messages: 408
Bonjour H.A
Oui Searl est étonnant ou du moins son historique du temps où il était jeune. Et pour abonder dans ton sens, même si j'ai essayé de comprendre toutes les théories qu'il a émises, notamment ses carrés "magiques", je n'y ai rien compris, et je reste un peu dans le doute.
La raison principale est qu'il aurait été capable comme tu le soulignes de réaliser trois engins à effet anti-gravité, et que depuis il n'est jamais parvenu à en reproduire un. Ce qui est bien dommage car son système fournit deux solutions : un générateur d'énergie qui n'en demande pas et un aéronef pour ne pas dire astronef embarquant ce générateur et n'ayant pas besoin de pétrole, de poudre ou de nucléaire.

Et lorsque j'ai commencé à "étudier" Searl en 2008 ou 2009, je suis entré en contact avec un certain Blanchard (du Quebec) qui était en étroite collaboration avec lui, j'ai demandé comment Searl avait pu oublier la façon de réaliser de tels engins. J'ai eu pour réponse que les aimants de l'époque ne sont plus fabriqués (bizarre n'est pas ?) de plus leur composition était inconnue de Searl et pour couronner le tout, tous ses documents ont été brûlés dans l'incendie de sa maison. Maison à priori incendiée volontairement part les services secrets britanniques.

Je n'ai pas posé plus de question, parce que pour moi, concernant cet incendie, on rentre dans une domaine que je qualifie de flou artistique.

Et avec des aimants dont la composition est inconnue, on n'est plus dans le flou artistique mais carrément dans le brouillard, surtout lorsqu'on prend conscience de l'âge de Searl (plus de 80 ans) qui n'a eu de cesse de retrouver cette composition.

Concernant le "générateur". Là aussi il faut avancer sur des œufs si on ne veut pas casser sa tirelire.
Toutes les vidéos que j'ai pu voir montrent des aimants en rotation, oui, mais cette rotation est de type "moteur", pas "générateur". Ce qui veut dire que les bobines reçoivent un courant induisant un champ entraînant la rotation des aimants. Et après quelques minutes, cette rotation doit être stoppée car le système devient instable et les vibrations deviennent trop fortes pour les amortisseurs.
Enfin, lorsque j'en ai discuté avec Monsieur Blanchard, il n'a pas vraiment répondu au fait que le système tournait en moteur et pas en générateur.

Pour conclure : sans connaissance de la composition des aimants, et vu le temps que Searl a passé pour la découvrir sans y parvenir, il faudra beaucoup de chance à celui qui la découvrira. Et sans former un groupe de gens (et pas quatre ou cinq !) ayant les compétences dans ce domaine (donc pas moi) et dont une personne pourrait diriger les recherches, je reste sceptique quant à la découverte de la formule.

_________________
admin
www.loginfor.fr


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 145 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 9, 10, 11, 12, 13, 14, 15  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
POWERED_BY
Traduction par: phpBB-fr.com