Nous sommes le 24 Sep 2017, 05:12

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Règles du forum


Bienvenue sur les forums MagnetoSynergie ! Avant tout, lisez "Clés pour une bonne utilisation des forums". Utilisez le forum adapté à votre sujet. Si votre sujet n'existe pas, faîtes-en part à l'administration des forums. Cet espace de liberté vous est proposé pour vos échanges techniques, culturels et philosophiques. Cette liberté s'arrête là où cela commence à nuire à autrui. Elle s'accompagne donc du devoir de respecter les autres utilisateurs. La politique est proscrite des forums. La publicité est strictement interdite sur les forums. La non-observation de ces clauses impliquera le bannissement définitif de tous les forums, et cela sans préavis. Le français est une belle langue, ne la maltraitez pas. Correcteur de français - Conjugaison
Image



Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 
Auteur Message
MessagePosté: 13 Avr 2012, 15:06 
Hors ligne
Invité d'honneur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Avr 2011, 15:59
Messages: 22
CHAPITRE 5

Bonjour à tous ceux qui s’intéressent à la terre creuse.

Certains m’ont fait part de leur difficulté à comprendre de manière rationnelle ce que j’expose, mais qu’ils ressentaient de manière intuitive ce qui était exprimé. Nous avons tous connaissance de l’électricité, nous l’utilisons tous les jours et pourtant la majorité des gens n’ont aucune connaissance à son sujet. Mais ils savent qu’elle existe et qu’elle peut leur apporter de grands bienfaits. Sans doute en saurez vous plus, à la fin de nos échanges, sur la terre creuse que sur l’électricité.

Vous verrez que votre conviction de la réalité de cette structure augmentera au fur et à mesure des chapitres que vous recevrez.

Voici ce qu’il est important d’avoir compris, à ce stade de nos échanges :

1 – L’éther qui fut nié par les scientifiques du 20ème siècle existe bien et cet éther entraîne les planètes dans leur mouvement. Il est à la base de l'énergie libre.

2 – Cet éther est constitué de particules ayant une charge électrique négative. Cette charge est à l’origine de la liaison forte entre l’éther et le soleil permettant à celui-ci d’entraîner les planètes sur une grande distance.

3- L’interaction entre le soleil et les particules du milieu met les particules en vibration. La pression du milieu augmente de manière continue au fur et à mesure que l’on s’éloigne du soleil. Aux confins du système solaire nous avons un pic de la pression, une sorte d’enveloppe énergétique qui isole le système solaire de l’extérieur cosmique, puis la pression retombe au-delà pour rejoindre la pression qui est celle de notre galaxie.

Nous allons, dans ce 4ème chapitre aborder la question des forces de cohésion. Il est important de comprendre que ces forces résultent de l’existence du milieu et de sa pression.

En effet, la structuration des astres sous forme de sphères creuses résulte de la différence des forces de cohésion au sein de la matière et de l’antimatière. Mais je ne voudrais pas trop anticiper et nous reviendrons sur cette importante question dans les prochains chapitres.

Préalablement à mes échanges avec Pierre, je vous donne un extrait d’article trouvé sur Internet au sujet de la terre creuse et de mon premier ouvrage :

Hypothèse de la Terre Creuse

Introduction

L'objet de ce site est d'apporter une autre vision du monde aidé par des auteurs de qualité dont Isaac Plotain qui m'a permis, lui et son groupe, d'avoir une meilleure clarté de cette possibilité d'une terre creuse à la fois simple et complexe comme on le verra plus loin.

Vision d'une autre réalité.

Le livre phare sur le sujet (très difficile à obtenir en français) est celui de Raymond Bernard dont le titre, « la terre creuse », a vulgarisé ce thème.

Puis est venu le livre « Sciences secrètes » d'Isaac Plotain qui a considérablement éclairci le sujet.

L'apparition de la matière est un des sujets de la physique qui est plein d'hypothèses pour essayer de comprendre le monde et l'univers qui nous entoure. Une de ces hypothèses est de dire que la matière et l'antimatière sont apparues et qu'ensuite, pour une raison difficile à expliquer, seule la matière a survécu, l'antimatière ayant quasi disparue…

Dans le livre d'Isaac Plotain, l'antimatière n'a pas disparu et subsiste sous forme d'agglomérats d'antimatière au centre des corps célestes.

Citation du livre (p62) : "Toutes les planètes , le soleil, et les étoiles sont donc, selon mon hypothèse, partiellement creuses avec, en leur centre, des noyaux d'antimatière et, entre les deux, des particules G qui servent d'isolant".

Chaque planète serait creuse et aurait en son centre un noyau d'antimatière stable. La matière se serait agglomérée à une certaine distance parfaitement définie liée à l'antigravité de cette antimatière et créant un espace vide habitable par les êtres vivants.

Wikipédia dans son article sur la structure interne de la terre énonce l'historique des conceptions de cette structure et on peut observer l'idée d'une terre creuse est présente. Mais l’utilisation des ondes sismiques a permis de percevoir des zones bien spécifiques. Celle qui nous intéresse est le noyau externe liquide. Que se passe t il si l'hypothèse que cette zone liquide se transforme en zone gazeuse? Les ondes ne permettent pas d'affirmer s'il s'agit d'un liquide ou d'un gaz. Ainsi un espace creux apparaîtrait de 2200 Km avec une épaisseur de croûte de 2900 Km pour un rayon terrestre de 6371 km. On remarquera que l'atmosphère terrestre vivable est fort, donc on pourrait concevoir un écosystème interne viable sans doute avec un climat moins fluctuant qu'à la surface. Il y a quasiment les mêmes chiffres sur le site de l'Institut de Physique.

Retrouvez l’intégralité de l’article sur le site :

http://terrecreuse.free.fr/


Maintenant, la suite de mes échanges avec Pierre :


Bonjour Pierre,

Voici une citation, trouvée sur un forum qui débattait de l'existence ou non de l'éther :



Christian Marchal
Direction Scientifique Générale
Office National d'Etudes et de Recherches Aérospatiales
BP 72, 92322 Châtillon cedex, France

Au cours du vingtième siècle de nombreux physiciens reprocheront à Henri Poincaré de n'avoir pas condamné plus explicitement et plus définitivement la notion d'éther. Mais cela n'était pas si évident et Einstein lui-même dira encore bien plus tard, en 1920, dans la conclusion de sa conférence de Leyde : « En résumant, nous pouvons dire : D'après la théorie de la relativité générale, l'espace est doué de propriétés physiques ; dans ce sens par conséquent un éther existe. Selon la théorie de la relativité générale un espace sans éther est inconcevable, car non seulement la propagation de la lumière y serait impossible, mais il n'y aurait aucune possibilité d'existence pour les règles et les horloges, et par conséquent aussi pour les distances spatio-temporelles dans le sens de la physique. Cet éther ne doit cependant pas être conçu comme étant doué de la propriété qui caractérise le mieux les milieux pondérables, c'est à dire comme constitué de parties pouvant être suivies dans le temps : la notion de mouvement ne doit pas lui être appliquée »(réf . 19).


Je suis en accord avec ce qui disait Einstein. En effet, les caractéristiques du milieu, que vous commencez à appréhender, n'ont absolument rien à voir avec celles des milieux pondéraux, que ce soit les gaz, les liquides ou les solides.

Vous ne pouvez comparer le milieu à de l'air chauffé pour comprendre que la pression est moindre à proximité du soleil.

Vous ne devez pas confondre densité et pression. La densité de l'air diminue en effet quand la température augmente, mais c'est l'inverse pour la pression.

Nous devons maintenant aborder la question des forces de cohésion de la matière et de l'antimatière. Pouvez-vous me dire si, à la lecture de "Sciences Secrètes", vous avez pu comprendre l'origine des forces de cohésion ?

Si oui, donnez m'en "votre" explication. Sinon, j'essaierai d'approfondir la question pour vous.


Amicalement.

Isaac,
J'ai relu le livre « sciences secrètes » et je crois qu'il est nécessaire que vous développiez le thème sur l'origine des forces de cohésion!
Guidez moi dans le raisonnement!
Merci
Pierre

Nous allons donc aborder la question des forces de cohésion de la matière et de l'antimatière, car ce sont ces forces qui sont à l'origine même de la structuration des astres sous forme de sphères creuses.

Prenez un morceau de matière, du fer par exemple. Ce morceau de métal est constitué d'atomes de fer qui n'ont aucune raison de rester ensemble puisque chaque atome est électriquement neutre. Ils ne s'attirent pas et ne se repoussent pas non plus. Alors, pourquoi restent-ils ensemble ? Vous avez appris en physique que ces atomes restaient groupés sous l'action des forces de cohésion. Mais vous a-t-on expliqué ce qu'étaient ces forces ? Non ! Aucun physicien n'est en mesure de vous fournir une explication rationnelle sur l'origine des forces de cohésion, sur le simple fait qu'un morceau de fer reste cohérent et ne se désagrège pas.

Voici une explication simple qui découle de la connaissance de ce que vous avez compris de la structure du milieu cosmique :

Regardez votre morceau de fer. La pression du milieu à l'extérieur de celui-ci est égale à P. Vous avez compris que les particules du milieu, sous l'action de cette pression, s'immisçaient entre les atomes. La pression, juste à la surface est P, mais à 1 cm de cette surface, elle a chuté. Pourquoi ? Parce que les électrons des atomes de fer repoussent ces particules du milieu dans les zones médianes entre les atomes et qu'il est donc de plus en plus difficile à ces particules de pénétrer au coeur du morceau de fer. Ainsi la pression qui est de P à la surface devient P-1 à 1 cm, puis P-2 à 2 cm etc.

Ainsi avons-nous un gradient de pression au sein même de ce morceau de fer, et c'est vrai pour toute matière.

Ainsi les forces de cohésion de la matière sont-elles la résultante du gradient de la pression des particules du milieu qui se sont introduites au coeur de cette matière.

Merci Pierre de me dire si vous avez compris. Posez moi des questions si tel n'était le cas. Je ne sais si vous comprenez ces notions de gradient... Pour cela dites-vous que si la pression est de 100 bars à la surface, de 80 à 1cm et 60 à 2cm à l’intérieur de la matière, vous avez un gradient de 20 bars par cm.

Une fois que vous aurez compris ce point capital, nous nous projetterons, lors de nos prochains entretiens, au coeur de la matière, lors de la formation de notre galaxie, voici quelques 13,7 milliards d'années pour étudier le comportement de la matière à cette époque. Puis nous reprendrons le même parcours pour l'antimatière.

Amicalement.

Isaac.


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
POWERED_BY
Traduction par: phpBB-fr.com